Assainissement : LES FEMMES DE l’UM-RDA CéLèBRENT LE 8 MARS AUTREMENT

Le 8 mars est la Journée internationale des femmes. Une occasion de réjouissance pour la gente féminine. Au-delà du caractère festif de l’évènement, les femmes de l’Union malienne du Rassemblement démocratique africain (UM-RDA Faso Jigi) ont estimé utile de mener une activité «d’investissement humain » (ndlr, une pratique menée par l’US RDA au temps de Modibo Keïta).

campagne journee internationale femme fete 8 mars cafo association feminine ortm

Elle a consisté, samedi dernier, à balayer la Rue RDA à Missira (commune II), longue d’à peu près 800 mètres.
Une cinquante de femmes, dont Nana Kadidia Diarra, présidente du mouvement des femmes de l’UM-RDA Faso Jigi et Racky Talla, ministre et membre du bureau politique, y ont participé. À 10 heures, le Secrétaire général du parti, Ibrahima Ly, a donné le top départ. Ainsi, en rangs serrés et vêtues d’habits à l’effigie du parti, les femmes se sont lancées sur la voie, munies de balais. Dans leur sillage, des jeunes filles ramassaient les tas ordures (sachets plastiques et autres) avec des brouettes. Cette activité est la deuxième du genre. « L’année dernière, nous avons nettoyé la place Mamadou Konaté et l’Avenue Modibo Keïta », a expliqué Ibrahima Ly. « Cette année, on a décidé d’assainir la rue qui porte le nom de notre parti, le RDA », a-t-il poursuivi. À travers ces initiatives, ces femmes entendent remettre en valeur une ancienne pratique: la salubrité au quotidien. « Avant, à 7 heures déjà, toutes les maisons et rues étaient balayées, notamment par les femmes », se souvient le ministre Racky Talla. Malheureusement, cette pratique est en voie de disparition. Mais, les femmes de l’UM-RDA sont déterminées à la ramener dans les habitudes des Maliens. Ainsi, à l’occasion de chaque 8 mars, elles se mobiliseront pour « rappeler à nos mamans, nos sœurs, filles et aux hommes » que l’environnement est vital pour l’individu. «Nous continuerons à donner l’exemple afin que ce geste quotidien de salubrité reprenne et que la question de l’entretien de notre environnement soit permanente, comme avant », a déclaré Racky Talla.
Le Secrétaire général du parti, qui envie certains pays africains comme le Rwanda, a invité les populations maliennes à sortir, ne serait-ce qu’une fois par mois, pour nettoyer les rues. «Que chacun balaie devant sa porte, comme on le dit. La ville de Bamako sera propre, le Mali sera propre et tout le monde se portera en bonne santé », estime-t-il.
Par ailleurs, le bureau politique national de l’UM-RDA Faso Jigi prévoit, cette semaine, une cérémonie de remise d’attestations de reconnaissance aux femmes médaillées d’or de l’Indépendance. Au nombre de 34, une seule d’entre elles est encore en vie.
I. Dembélé

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.