Assainissement : Grande mobilisation des populations pour le curage des caniveaux

salubrite ordure proprete mobilisation ceremonie caniveau

A Ngolonina, quartier situé en Commune II du District de Bamako, les populations riveraines ont saisi samedi 2 août dernier, les taureaux par les cornes pour tenter d’apporter les réponses qu’il faut  contre les inondations. Cela passe par le curage des caniveaux en cette période hivernale. C’est pourquoi, l’Association des Habitants de N’golonina(ADN) a initié une rencontre avec les transporteurs et les commerçants riverains.

En effet,  la paternité de l’œuvre hautement citoyenne appartient à l’Association des Habitants de N’Golonina (ADN). La rencontre avec les transporteurs et les commerçants riverains afin de prendre à bras-le-corps le problème de l’assainissement et de curage des caniveaux était présidée par le Secrétaire Général de l’ADN, M. Abdoulaye Moussa Diakité dit Ben. Elle a enregistré la présence du représentant du  chef de quartier de Niaréla, M. Dramane Coulibaly, d’Imam de N’ Golonina, le représentant des transporteurs et des commerçants.

N’Golonina est un secteur de Niaréla situé en Commune II du district de Bamako. C’est un quartier défavorisé par son emplacement géographique. Il compte parmi les quartiers les plus insalubres du District de Bamako. Et cette situation d’insalubrité s’empire  jour après jour.  Les Sachets de toutes sortes, eaux usées de vaisselles, de lessives ou d’autres activités plus salissantes, des tas d’orduressont entre autres  déchets qui obstruent les caniveaux de ce quartier.

C’est la seule explication qu’il faut faire pour justifier les inondations en période d’hivernage. Pour résoudre un tant soit peu ces problèmes récurrents, la population a adhéré à l’initiative de l’ADN pour mettre en œuvre un projet de curage des caniveaux.

L’Association ne compte  l’instant que sur ses propres ressources. Quel est son modus operandi ? Elle fait un travail de collecte auprès des familles, des Magasins et  des transporteurs qui habitent le secteur.

« L’assainissement et le curage des caniveaux  sont les priorités de ce quartier », a déclaré M Abdoulaye Moussa Diakité, SG de l’ADN. De façon générale l’initiative a été appréciée par les assistants. Pour les représentants de commerçants et transporteurs cette initiative est salutaire car il s’agit de contribuer à offrir un cadre de vie un peu plus meilleur aux habitants.

Selon le chef de quartier, « l’emplacement du quartier se trouve au ‘’bas-fond’’. Par conséquent, toutes les eaux descendent vers nous. Auparavant chacun s’occupait de son cas. Durant plusieurs années, cela na pas marché. Et maintenant nous avons décidé de se donner la main pour assainir notre quartier car c’est un problème collectif », a laissé entendre le chef de quartier.

En plus de  nombreuses maisons à usage d’habitation servent aujourd’hui de magasins et les gros et moyens transporteurs sont permanents. C’est le désordre total. Pour la même cause, certains s’interrogent si les autorités n’ont pas oublié la commune II. 

 

Mountaga DIAKITE

SOURCE: L’Agora

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.