Après les incidents de Kobada : Le ministre boubou Cissé fait le point

Docteur Boubou Cisse ministre industrie mines biographie cv

La rencontre entre le ministre des mines, le Dr Boubou Cissé et la presse, mercredi 9 juillet 2014, est intervenue 6 jours après les événements du site de Kobada (cercle de Kangaba), jeudi 3 juillet de 2014. Avec les médias, le chef du département a donné la version officielle des faits.

Le jeudi 3 juillet 2014 sur le site de Kobada, selon le ministre Boubou Cissé, une équipe de patrouille de la gendarmerie a surpris des orpailleurs clandestins, opérant pendant la période hivernale. Ce qui est interdit par l’arrêté interministériel 2014-1663 MM-MIS-MEEA-MDV du 6 juin 2014.

 

« Invités à quitter les lieux, les orpailleurs se sont rebellés contre les agents de la force publique, qui au regard de leur nombre très élevé (un millier) a utilisé des grenades lacrymogènes pour se désengager et rejoindre leur base. Une foule de manifestants hostiles et armés s’est attaquée au détachement composé de 37 gendarmes. Ils ont tiré au fusil de chasse, blessant 9 gendarmes dont un succombera lors de son évacuation sur le centre de santé de Sélingué », a expliqué le ministre dans son communiqué.

L’arrêté interministériel en question  interdit l’activité d’orpaillage pendant la période hivernale, du 15 mai au 31 octobre 2014, sur toute l’étendue du territoire.

Parlant du bilan, le ministre a parlé de deux morts, un du côté des forces de l’ordre et l’autre victime était un civil. En outre, 56 personnes ont été interpellées, les autorités ont saisi : 4 motos pompes, 6 manchettes, 2 appareils détecteurs d’or, 20 marteaux, 50 pioches.
A en croire le ministre Boubou Cissé, en collaboration avec celui de l’Intérieur et de la Sécurité, des notabilités et les élus, des actions  sont entreprises pour trouver une solution pérenne à cette crise récurrente.
A.    M

SOURCE: Le Guido

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.