Appui a la sécurité alimentaire : Le Japon vole au secours du Mali à hauteur de 1,6 milliard de FCFA

Le département en charge des affaires étrangères et de la coopération internationale a abrité la cérémonie de signature et l’échange de notes relatifs à ce don, le vendredi dernier, entre le ministre Abdoulaye Diop et l’ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki. C’était en présence du commissaire à la sécurité alimentaire, Oumar Ibrahim Touré et de plusieurs officiels dudit département.

commissariat-securite-alimentaire-mali

Ce don du gouvernement japonais à l’endroit de notre pays est inscrit dans le cadre de son programme d’aide alimentaire.

Ainsi, le gouvernement japonais met à la disposition de notre pays 1,6 milliard de Fcfa.  Un don qui sera mobilisé pour l’achat de riz dont la majeure partie sera vendue aux opérateurs économiques intervenant dans ce secteur pour la reconstitution du fonds de contrepartie, et une portion sera distribuée aux couches vulnérables.

Selon le ministre Abdoulaye Diop, ces programmes d’aide du gouvernement japonais offrent aux agriculteurs les moyens d’améliorer leurs conditions de production et de productivité, en mettant à leur disposition, des engrais, du matériel agricole ainsi que des céréales, notamment du riz.

Aux dires du ministre, le fonds de contrepartie généré, a permis le financement des projets de sécurité alimentaire initiés par le gouvernement du Mali, contribuant ainsi à l’amélioration des conditions de vie des populations.

L’ambassadeur du Japon au Mali, Daisuke Kuroki dira que cette assistance alimentaire à caractère humanitaire permettra d’atténuer les impacts économiques et sociaux de l’absence de bonnes récoltes dues aux inondations et à la présence des sauterelles dans certaines localités.

Selon lui, l’assistance alimentaire va aussi contribuer à limiter le risque de phénomènes parfois irréversibles. C’est pourquoi, le gouvernement du Japon, dit-il, a fait le présent don en vue de constituer un stock alimentaire pour couvrir les besoins du pays où près de 3 millions de personnes seraient menacées en cas de pénurie.

Toutefois, il faut préciser que cette aide japonaise à l’endroit de notre pays permet d’appuyer les efforts inlassables du gouvernement dans l’atteinte de la sécurité alimentaire.

Elle contribuera à l’amélioration de l’approvisionnement de nos populations en céréales, notamment en riz de meilleure qualité et à prix raisonnable. Il faut signaler aussi que le gouvernement japonais n’est pas à sa première initiative d’aide au gouvernement malien pour appuyer la sécurité alimentaire.

L’occasion était toute trouvée pour le patron de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, de rappeler les avancées significatives dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation grâce aux efforts du gouvernement et des pays amis et partenaires comme le Japon.

Il a ensuite rappelé de passage l’appui qu’apporte le gouvernement japonais à travers les Organisations internationales pour aider les déplacés et les réfugiés maliens dans les pays limitrophes.

Pour terminer, le ministre Diop a tenu à remercier le gouvernement du Japon pour la réussite du 6ième sommet de la TICAD au Kenya.

A. Bathily

Source: L’Observatoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.