Agences de développement régional : une priorité pour le ministère de la Décentralisation

Les Agences de développement régional (ADR) ont été créées par l’ordonnance n°2015 017/P-RM du 9 avril 2015 dans toutes les régions du Mali et dans le district de Bamako. Le décret N°2015-0246/P-RM du 9 avril 2015 fixe leur organisation et leurs modalités de fonctionnement. Aujourd’hui, les ADR ont pour mission de favoriser le développement régional et local dans leur espace d’intervention.

Alassane Ag Mohamed moussa ministre decentralisation

Elles sont chargées d’assister les collectivités territoriales dans l’exercice de la maitrise d’ouvrage du développement régional et local en ce qui concerne la planification du développement en cohérence avec les politiques publiques de l’Etat ; la préparation et la réalisation des opérations de développement pour l’amélioration des infrastructures, des équipements ou  des services publics aux populations ; la gestion des services des collectivités territoriales ; la mobilisation des ressources pour le financement du développement régional et local. La création des ADR fait également partie des dispositions de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali. La première conférence annuelle des ADR s’est tenue le 25 février  2016 sous la présidence du Premier ministre. Cette première conférence annuelle avait pour objectif d’affirmer et d’afficher la volonté du gouvernement d’approfondir la décentralisation. Les ADR sont aujourd’hui opérationnelles dans toutes les régions et le district de Bamako. Elles sont toutes dotées de ressources humaines, matérielles et financières pour leur installation et la mise en œuvre de leurs activités. Elles ont bénéficié d’une assistance technique et de différents appuis, initiés et coordonnés par la direction générale des collectivités territoriales avec le soutien de partenaires techniques et financiers. Il faut souligner que les ADR constituent un outil important pour le développement de notre pays.

Pour le président de l’association et regroupement du Mali, chaque agence  a déjà tenu son conseil d’administration tout en examinant ses rapports d’activités de l’année écoulée. Les ADR ont bénéficié des soutiens de la part des collectivités territoriales pour l’accompagnement de leurs missions, notamment dans le processus de décentralisation de notre pays. Mais malgré cela, il faut aussi noter que les ADR sont confrontées à de contraintes budgétaires et des moyens logistiques à pouvoir jouer leur rôle.

Notre pays ne saurait se développer sans que l’Etat ne mette un accent particulier dans le processus de décentralisation. Et qui parle de cela, parle également des Agences de développement  régional car, elles jouent pleinement leur rôle et elles doivent être accompagnées par le gouvernement afin qu’elles puissent atteindre leurs objectifs.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *