Actions de solidarité et lutte contre l’exclusion de la Première dame : Des vivres d’une valeur de 26 millions CFA offerts à des couches vulnérables

Dans le cadre du mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion l’épouse du Chef de l’Etat, Kéita Aminata Maïga, présidente de l’ONG AGIR  a remis des dons en vivres à  25  associations œuvrant pour la cause des personnes en situation de  détresse. C’était le vendredi 20 octobre 2017  dans la cour du cabinet de la 1ère dame à Koulouba en  présence des représentants des 25 structures bénéficiaires.

aminata maiga keita premiere dame malienne colonel Samake Marietou Dembele directrice service sociaux armee dons machine moulins camp militaire veuve

Comme toujours la générosité  et l’esprit de partage de l’épouse du chef de l’Etat soulagent des familles et des personnes en situation de  détresse ainsi que des associations et structures de prise en charge des enfants orphelins et des personnes handicapées. Cette tradition est fidèlement maintenue, surtout en ce mois de la solidarité. Dans la mouvance de cette célébration, Kéita Aminata Maïga à travers son cabinet au complet a gratifié, vendredi, plus d’une vingtaine d’associations bienfaitrices de vivres en tous genres d’une valeur de plus de 26 millions.

A rappeler  que ces lots d’une valeur de 226.700.000f Cfa  ont été offerts le 29 septembre  2017  à l’ONG AGIR que préside Mme Kéita Aminata Maïga par Dubai Porte World  des Emirats Arabes Unis.

A son tour, l’épouse du chef de l’Etat fidèle à ses engagements dans le but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des couches le plus défavorisées,  au développement social  du pays a décidé d’offrir la totalité de ces dons composés de 250 sacs de riz, 200 sacs de sucre, 250 sacs de lait en poudre,  200 bidons d’huile  à  25 associations maliennes œuvrant pour le bien être des familles et personnes  en situations difficiles.                                                                                                                                                                       Les associations et organismes bénéficiaires sont entre autres , le centre « Niaber » Mali-BiBi pour Enfants Orphelins ou Abandonnés ; les Pouponnières 1et 2 ; le Centre Nelson Mandela-Bollé; l’Association des jumeaux, triplés et qua triplés du Mali; l’AMALDEME ; SOS Village de Sanankoroba ; l’ UMAV (Union Malienne des Aveugles) ; « HOUSNA KASO »; ADEFIM; Kanté Ba ; « JGIYA BON » ; l’APDF (Association pour le Progrès et la Défense des Droits des Femmes) ; l’AJSDM (Association des Jeunes Sourds pour le Développement du Mali ; l’ASEVO (Association Solidarité et Entraide envers les Veuves et Orphelins); l’Association des Femmes Engagées de la Commune rurale de Kati représentée; l’ ASRS (Association Solidarité Retraités de Sanankoroba ); SAKINA (Centre de Frédéric Kanouté) ; la prison de Bollé ; KANU ; la Direction du service Social des Armées; L’AMEO JIGIYA  (Association Malienne des Enfants Orphelins.

Après la remise symbolique de quelques dons par Mme Sidibé Adame Traoré, chef du cabinet de la 1ère dame et M. Amadou Sissoko membre de l’ONG AGIR, place fut donnée aux remerciements des bénéficiaires  à l’endroit de Mme Kéita Aminata Maïga.                                                                                                                                                                                                                                                             Le  lieutenant Moriba Doumbia , coordinateur des associations des femmes des camps et l’association des veuves des militaires et paramilitaire du Mali  ainsi que le porte parole des bénéficiaires  ont respectivement remercié   la 1ère Dame pour ce geste si noble à leur égard. Ils ont prié le bon Dieu en ce jour saint (vendredi) pour Mme Kéita Aminata Maîga et son époux  dans leurs missions pour  le retour définitif de la paix au Mali.

Touours dans le lot des remerciements et de reconnaissance, le couple Cissé dont la jeune maman a  des quatriplés (2 filles et 2 garçons) ont remercié Mme la 1ère dame. Et la jeune  maman, diplômée en maîtrise sans emploi a invité les autres mamans qui sont dans la  même situation de ne jamais cesser d’étudier ou de travailler.

« La personne humaine est la plus précieuse des richesses et la servir constitue l’œuvre la plus noble d’une vie ».   Mme Kéita Aminata Maïga aurait bien fait sienne de cette sagesse.                                                                                                                                                                                            Maïmouna Sidibé        

Le Sursaut
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *