Achat et vente en ligne : TAPEZ « KADIEL »

site web internet ordinateur

 

Le paysage du commerce numérique au Mali se développe avec des sites et plateformes de vente et d’achat en ligne. Une nouvelle application mobile gratuite dénommée « Kadiel » a été lancée samedi à l’hôtel Onomo.
Ce logiciel a été développé par 4 jeunes Maliens – Mamadou Djigué, Boubacar Sidibé, Mariam Sangaré et Sidi Ibrahim Traoré – dans le but, expliquent-ils, d’améliorer et de fluidifier les flux entre les acteurs de l’économie malienne. Selon ses initiateurs, l’ambition de « Kadiel » qui signifie « pierre » en peulh, est « d’amener le marché sous les doigts des internautes ».
Il s’agit d’offrir la possibilité de vendre des articles, anciens ou nouveaux objets, tels que les téléphones portables, les ordinateurs portables, les voitures, les chaussures, etc. Un autre but de l’initiative, du point de vue de ses concepteurs, est de faciliter l’accès à l’Internet dans notre pays afin de promouvoir son développement économique, à travers le commerce.
Le développement des nouvelles technologies étant tel que les agents économiques recherchent l’efficience, la rapidité et la sécurité, l’application permet aux commerçants de créer un lien direct entre vendeurs et acheteurs locaux.
Avec « Kadiel », nos 4 jeunes ambitionnent de faire aussi la promotion de la culture malienne grâce à la vente et à la publicité sur le bazin, les chaussures et les vêtements fabriqués par les artisans au Mali.
L’application qui a une capacité de 3,85 Mo (mégaoctet), est téléchargeable sur tous les Smartphones. Il suffit simplement de taper « Kadiel » dans le champ habituel de téléchargements sur « Google Play ». Ensuite l’abonné peut accéder aux champs « téléphones portables », « télévisons », « immobiliers », « voitures», « vêtements », « chaussures », « bazin » et « livres ».
Il a ainsi la possibilité à travers le lien « créer et poster » de publier entre 3 et 4 photos de son produit tout en fournissant des informations sur sa propre identité, le prix ainsi que l’état et la qualité du produit proposé.
Le patron de Africable Télévision, Ismaël Sidibé, qui participait à la rencontre a attiré l’attention des jeunes sur les questions relatives à la cyber sécurité et à l’intégration à l’application d’un mode de paiement en ligne fiable.
Quant au représentant du ministère du Commerce et de l’Industrie, Boubacar Ballo, il a salué une action novatrice qui contribue au développement du commerce dans notre pays, avant de réitérer la disponibilité de son département à accompagner les jeunes créateurs.
S. TANGARA

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.