Accidents de la circulation routière de 2018 au MALI : 13. 108 cas recensés, 10.774 blessés, et 465 morts

Les problèmes liés aux accidents de la circulation routière au Mali deviennent de plus en plus délicats. En effet, cette situation s’explique par plusieurs  facteurs parmi lesquels : la non-maitrise des codes de la circulation routière, le manque de conscience de la part des usagers, la violation flagrante et impunie des règles de la circulation. Ce, non seulement par les usagers,  mais aussi et surtout par les policiers chargés de veiller sur ces règles…Ainsi, une information de la police nationale, au cours de l’année 2018, nous affirme qu’il y a eu 13.108 cas d’accidents  de circulation routière sur toute l’étendue du territoire en 2018 ,10 774 blessés et 465 morts .

Les difficultés liées à la problématique de l’insécurité routière au Mali sont quasiment connues de tous. Mais que faire pour endiguer ce phénomène dans la mesure où les citoyens lambda se disent ne cherchent pas  à connaitre les conduites qui doivent faire l’objet de respect dans la circulation routière. Les enjeux liés à la problématique de la circulation demeurent cruciaux parce que la violation de ces règles se fait par les usagers, de même que les agents  qui ne se soucient que du peu d’argent donné à la place de l’infraction commise. Raison pour laquelle, nonobstant les sensibilisations et toutes  les initiatives, les chiffres divulgués donnent toujours à réfléchir et  font toujours peur. En effet, se rapportant à la statistique de la police nationale du Mali, en 2018, 13.108 cas d’accidents de la circulation routière ont été enregistrés sur toute l’étendue du territoire national dont  10.406 cas dans le district de Bamako et 2.702 pour les régions du pays. Par conséquent, précise la source policière, lesdits accidents ont été à l’origine de 7.588 cas de blessures en ce qui concerne la ville de Bamako contre 3.186 pour les régions, soit 10.774 blessés. Aussi indique la source que le nombre de dégâts matériels dus à ces accidents s’estime à 8.873 cas pour le district de Bamako, contre 2.659 pour les régions maliennes. Soit 11.532 accidents enregistrés avec leurs dégâts matériels.

Conformément aux données de cette statistique de 2018, dans la ville des trois caïmans, les accidents de la circulation ont également été à l’origine de 322 décès contre 143 pour les régions du pays. Soit 465 morts sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi, même si des efforts restent à faire quant à l’accomplissement correct de sa mission régalienne, notre source confirme qu’au-delà de cette statistique, la police nationale a pu faire en 2018, d’importantes saisies d’armes, de munitions, de faux billets et de secours aux personnes en situation difficile.

Mamadou Diarra

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *