ABDEL KADER KONATE AU MARCHE ROSE « La situation requiert une solution urgente »

En mission au moment où le marché prenait feu, le ministre du Commerce, Abdel Kader Konaté a fait de la visite le marché rose lundi 11 décembre 2017, sa première activité dès son retour d’Argentine. « La situation requiert une solution urgente », a-t-il dit à la fin de la visite.

Le ministre était à la tête d’une forte délégation comprenant§ le président de la CCIM, son chef de cabinet, le commerçant Mandiou Simpara, entre autres.
Il a visité tous les coins et recoins du marché ravagés par l’incendie.
Il est allé au chevet des sinistrés, partagé, discuté avec eux, afin de recueillir personnellement leurs sentiments. « Nous sommes venus dire le message du gouvernement qui est de faire tout son possible pour vous aider . Nous pensons que le plus urgent pour est de mettre en place une commission dont feront partie tous les commerçants concernés par l’incendie, les responsables de la CCIM et les responsables des commissions du marché ».
L’objectif selon le ministre est d’identifier toutes les victimes pour ensuite évaluer la valeur des marchandises détruites de chaque commerçant touché par le feu.
Le ministre souhaite la collaboration de la mairie pour trouver un espace d’accueil pour ces commerçants afin de pouvoir entamer le processus de construction du marché.
Par ailleurs, il a rassuré l’engagement du gouvernement auprès des banques pour atténuer la souffrance des victimes. Nous allons soutenir et accompagner cette commission dans sa mission, dit-il.
Le président de la CCIM a salué la décision rapide du ministre mise en place d’une commission. Il dit avoir convoqué les acteurs dès le lendemain de l’incendie pour la mise en place d’une commission, afin de recenser le plus rapidement possible les victimes.
Les commerçants n’ont pas attendu le feu vert des autorités pour entamer la phase de reconstruction des magasins. Au moment de notre passage, des commerçants étaient en pleins travaux de reconstruction.
Ibrahima Ndiaye

Les echos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *