7ème Edition de lecture du Saint Coran à la Grande Mosquée de Bamako : L’UJMMA sort l’artillerie pour une paix durable au Mali

communaute islamique ahmadiyya ceremonie religion conference coran

Chaque mois de Ramadan, l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA) organise une  grande  cérémonie de lecture du Saint Coran pour implorer Dieu. Fidèle à sa tradition, elle vient d’organiser  une  énième fois  la 7ème édition consacrant une conférence-débats sur le thème : «jeunesse musulmane face au défi de la réconciliation».  C’était  samedi dernier à la Grande Mosquée de Bamako.

Placée sous la haute présidence de son excellence M. Moussa MARA, Premier ministre, Chef du Gouvernement en  présence de M. Mahamane BABY,  ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Porte Parole du Gouvernement,  M. Ousmane  Madani  Cherif HAIDARA, Président d’honneur de l’UJMMA, Cheick Mohamed Macky BAH, Président de l’UJMMA, Dr Hamza MAIGA, conférencier , M. Koké  KALE, Imam de la Grande Mosquée de Bamako,  de M. Mohamed  KIMBIRI représentant le président du Haut Conseil Islamique du Mali et plusieurs autres personnalités de marque, la cérémonie a débuté par la lecture du Saint Coran.

En fait, le Saint Coran a été lu 7(sept) fois pour que la paix, la cohésion sociale, l’unité et la sécurité  reviennent dans notre chère patrie.

Cette 7ème édition avait pour thématique ’’ les jeunes musulmans face aux défis de la réconciliation’’. Elle coïncide avec le 7ème jour de la semaine, le 21ème jour du mois béni.

Dr. Amusa MAIGA, conférencier  a  parlé des différentes sortes  de réconciliation : la première réconciliation  c’est entre l’homme et le Dieu. L’homme doit se soumettre à Dieu, la réconciliation entre le Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui)  et les fidèles musulmans. Les musulmans doivent respecter les Khalifes.   La deuxième réconciliation doit exister entre les deux parties en conflit.

La religion est contre certaines pratiques telles que le mensonge, l’égoïsme même la réconciliation est contre ceux-ci, a-t-il justifié.

Le Premier ministre Moussa MARA a remercié le Président de l’UJMMA, Cheick Mohamed  Macky  BAH et tous les membres du bureau   pour  leur  initiative et a salué leur esprit de patriotisme. «C’est le moment où le Mali a besoin  de la bénédiction de tous ses  fils et toutes ses filles » a-t-il fait savoir. Les jeunes musulmans doivent être aidés, encouragés et  accompagnés, poursuit Monsieur MARA avant de rappeler qu’il a l’habitude de dire que la religion musulmane doit sortir de la mosquée.

La construction du pays incombe à tous les  dignes fils, on doit bâtir ensemble l’édifice national a-t-il souligné le Chef d’orchestre. Aux dires du PM MARA, les Maliens ont plus besoin aujourd’hui de l’unité, de la cohésion sociale, de la paix et de l’union sacrée autour des hautes autorités.

Le Guide Spirituel d’Ançar Dine non moins Président d’honneur de l’UJMMA,  Ousmane Madani Cherif HAIDARA, a, dans son intervention, mis l’accent sur le changement de comportements.

Le Président de l’UJMMA, Cheick Mohamed Macky BAH, a quant à lui prôné la réconciliation nationale car elle est le gage de tout développement.

Rappelons que cette initiative a été appréciée  à sa juste  valeur par tous les intervenants et des prières ont été faites pour l’hivernage et la réconciliation.

Ce sont les bénédictions et prières qui ont mis fin à la cérémonie.

KHMANRHO

SOURCE: Le Progrès

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.