2ème tour de la législative partielle de Barouéli : ADEMA OBTIENT 54,33% CONTRE 45,66% A L’URD

Les résultats provisoires du deuxième tour de l’élection législative partielle de Barouéli donnent 20747 voix, soit 54,33%  à l’Alliance pour la démocratie au Mal, le Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) contre 17435, soit 45,66% pour l’Union pour la République et la démocratie (URD), avec un taux de participation de 42,07%, selon la commission de centralisation présidée par le préfet du cercle, Ogobara Augustin Perou.

depouillement vote cartes electeurs legislative bamako urne

Le scrutin de Barouéli, dans la circonscription électorale du même nom, s’est déroulé, dimanche, sans incident majeur, selon le constat des délégations venues de Bamako et de Ségou. Partout où les délégations ont passé, elles n’ont constaté aucun incident ni irrégularité. Elles ont demandé aux agents électoraux « plus de vigilance et surtout le respect strict des consignes de vote en vue d’une élection législative partielle transparente et crédible ».

Le seul bémol a été la faible affluence des électeurs devant les bureaux de vote qui s’expliquerait par les travaux champêtres.

La première étape de la visite des délégations de Bamako et de Ségou a concerné les bureaux de vote de Konobougou. Ensuite, les visiteurs se sont transportés à Barouéli, au niveau de l’école fondamentale de la ville pour terminer à Kalaké.

À 8h, tous les bureaux de vote ont ouvert leurs portes, sous l’œil vigilant des agents électoraux. Les opérations de voté ont débuté, en présence du directeur national de l’Administration territoriale, du gouverneur de la Région de Ségou, du préfet du Cercle de Barouéli, du coordinateur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et des forces de l’ordre

Ce deuxième tour de l’élection législative partielle âprement disputé entre l’URD et l’ADEMA-PASJ, présente un enjeu politique à caractère national et s’est manifesté sous la forme d’une confrontation entre majorité présidentielle et opposition. Tous les autres candidats battus du premier tour se sont ralliés à l’ADEMA- PASJ face à l’URD.

On a noté la présence massive à Barouéli des leaders des partis majoritaires et de l’opposition et cela depuis le lancement de la campagne.

J. COULIBALY

Source : Essor

 

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *