20 janvier 1961-20 janvier 2018 : L’Armée malienne a 57 ans d’âge

Il faut dire que sous la Première et la Deuxième Républiques, l’armée Malienne faisait la fierté de notre Peuple laborieux. Sans doute cette armée a accompli avec honneur et dévouement la mission régalienne qui lui a été confiée par ce Peuple: celle de la défense de l’intégrité du territoire national.

Pendant trente et un (31) ans, notre armée imposait le respect de notre pays. Des officiers ont marqué de leur empreinte la conscience de cette vaillante armée.

Entre autres on peut citer (sans ordre): le Colonel Kissima Doukara, Missa Koné, les capitaines Mamadou Sissoko, Yoro Diakité, Diby Syllas  Diarra, Soungalo Samaké, le commandant Lamine Diabira, le colonel Siaka Koné, le général Kafougouna Koné.

Des hommes, il y en avait et il y en a encore dans notre Armée nationale. Mais l’on ne peut passer sous silence le travail de phagocytose de notre armée accompli par le régime Alpha Oumar Konaré et achevé par le général Amadou Toumani Touré (ATT). C’est avec lui que le nord de notre pays est devenu un no man’s land.

Le calcul politicien d’Alpha l’a conduit à dire à la face de l’Afrique et du reste du monde que le Mali n’a pas besoin d’armes mais de matériels agricoles. C’était une grosse farce politicienne pour au moins deux (02) raisons:

– La première, c’est que les politiciens maliens ont fondé leur démocratie sur celle de la France, cette puissance nucléaire procédant son arsenal de guerre incomparable.

– La deuxième, c’est que le projet de matériels agricoles de Alpha n’a pas servi notre peuple travailleur tant il reste établi que celui-ci végète  toujours dans la faim, la malnutrition, les disettes, bref dans la misère économique humiliante.

Aujourd’hui, nous n’avons pas fait grand pas dans le domaine de la défense, quand on sait que c’est l’armée coloniale française qui fait la loi dans le septentrion de notre pays. C’est dans la coopération militaire avec la Russie, le Cuba, la Corée du Nord, le Vénézuéla, l’Angola, le Rwanda que notre Armée assumera avec honneur et dignité sa mission de défense de l’intégrité de notre territoire.

Notre peuple reste fier de son Armée et de ses soldats et reconnaissants vis-à-vis de ceux qui sont tombés sur le champ de l’honneur.

Bonne fête à nos forces de défense et de sécurité !

Fodé KEITA

Inter De Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.