Mali: L’Untm entame la seconde phase de sa grève ce lundi

Pas de compromis entre l’union nationale des travailleurs du Mali, UNTM et le gouvernement. Aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties malgré la médiation menée par le patronat. Des propositions ont été faites dans la soirée du samedi 22 mai par le gouvernement aux grévistes lors d’une rencontre à la Primature. Toutefois, les syndicalistes ont rejeté ces propositions ce dimanche après une réunion de restitution avec leurs bases. Ainsi, ils ont décidé de maintenir leur mot d’ordre de grève des 5 jours, qui débute ce lundi 24 mai 2021.

Après avoir écouté sa base ce dimanche 23 mai, la centrale syndicale a décidé de poursuivre son mouvement de grève du 24 au 28 mai 2021. Pourtant, une mission des bons offices sous la direction du Conseil national du patronat du Mali, a renoué le contact ce samedi 22 mai entre les grévistes et le Premier ministre.

Au cours de cette rencontre, le gouvernement a fait des propositions visant à satisfaire les doléances de l’Union nationale des travailleurs du Mali. Pour l’Untm, des acquis ont déjà été signés dans un procès-verbal de conciliation en début d’année avec un chronogramme de mise en œuvre. Le premier point de revendications qui porte sur les primes et indemnités, selon elle, devrait être immédiatement mis en œuvre.
Et les 6 autres nouvelles revendications pourraient être revus plus tard. « La partie gouvernementale est venue avec des promesses. Et ces mêmes promesses sont adossées d’autres conditions. Cela ne nous rassure pas », déclare Abourhamane Infa Touré, secrétaire général Adjoint de l’UNTM.

Au terme de sa réunion extraordinaire de restitution, le bureau exécutif national de l’Untm a rejeté les propositions faites par le gouvernement et maintient sagrève.

Source : Studio Tamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.