Test covid-19 à l’aéroport président modibo kéïta: Les agents sont à une année sans prime de travail

Les agents de Santé en service à l’Aéroport International Président Modibo Kéïta de Sénou traversent des moments difficiles. Pour cause, ils n’ont perçu aucun centime de leurs primes de travail de contrôle des passagers, depuis le mois de juin 2021.

 

Selon des sources concordantes, les 25 agents de santé, affectés à l’Aéroport de Bamako-Sénou depuis la période de la pandémie d’Ebola jusqu’à la maladie à Coronavirus (Covid-19), traversent des difficultés affectant le bon fonctionnement du contrôle des passagers de l’Aéroport International de Bamako. Car, ils sont sans prime de travail, depuis le mois de juin 2021.

Face à la situation, les agents concernés ont choisi la voie administrative, en adressant une demande à la Direction Générale de la Santé (DGS), la Direction Régionale de la Santé (DRS) ainsi qu’aux Centres de Santé de Référence des six communes du district de Bamako, afin d’attirer leur attention sur le dossier. Mais, il ressort de nos investigations que lesdites lettres n’ont pas eu de suite.

Toutefois, les personnels concernés ont réécrit une nouvelle lettre, en date du 9 mai dernier, au ministère de la Santé et du Développement Social, avec ampliation à la Présidence de la Transition, au Gouvernement du Premier ministre, Choguel Kokala Maïga, les sollicitant à trouver une solution à leur problème de primes de travail.

En effet, il ressort des informations reçues que les personnels concernés recevaient normalement leurs primes de Covid-19 sous l’ancien Directeur Général de l’Institut National de Santé Publique, Professeur Akory Ag Iknane. Mais, depuis le départ de ce dernier à l’arrivée du Professeur Samba Sow, ils n’ont pas perçu leur gratification de travail. Ces agents demandent le règlement leur situation au même titre que les autres corps bénéficiant de prime de travail.

O. BARRY

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.