La polygamie : entre jalousie et rancœur

La polygamie, une pratique qui existe depuis maintenant plusieurs années au Mali et un peu partout en Afrique. Au Mali un homme peut se marier à 4 épouses selon la religion musulmane. Cette polygamie est juridiquement admise. Elle est pratiquée, la polygamie, pour des raisons précises qui sont entre autres l’islam, la fidélité, le désire d’avoir une grande famille. La pratique est devenue un problème social continu d’être le désir de la majeure partie d’hommes au Mali.

Pour bon nombre d’hommes, la polygamie reste la meilleure option pour être considéré comme bon musulman. Il évite à l’homme l’envie d’être infidèle et de ne pas ainsi forniquer. La fornication est considérée comme un grand péché dans la religion musulmane.

Les causes de la polygamie sont multiples selon les hommes et selon les situations. Certains hommes confrontés à des problèmes tels que l’infertilité féminine sont obligés de faire recours à la polygamie. Pour d’autres c’est l’envie d’avoir une grande famille où de bien faire leur religion (l’islam) qui stipule que chaque homme a le droit de prendre jusqu’à 4 épouses. Certes, la religion leur en donne le droit mais elle ne les oblige pas.

D’abord la religion dit que quand un homme a deux ou plusieurs femmes, il se doit de les aimer et de les mettre au même niveau. Tout ce que tu feras pour l’une, tu te dois de l’accomplir pour l’autre sinon c’est un péché. Et cela n’est pas le cas dans les familles polygames. L’homme a tendance à chouchouter la dernière épousée ou d’aimer plus une de ses femmes parmi toutes les autres.

Aussi, il y’a le problème entre les coépouses. Une femme ne peut partager son homme avec une autre sans broncher. « Dans une famille polygame on peut être victime de maraboutage. Par jalousie beaucoup de personnes mal intentionnées peuvent se mettre entre toi et ton mari. On ne t’aime pas à plus forte raison que tes amies et tes enfants, bref tout ce qui est en rapport avec toi ». Affirme Madame Koné épouse d’un homme polygame.

Les enfants en subissent les conséquences avec à tout moment des conflits dans la famille. Ils se supportent sinon ils ne s’entendent pas non plus. « Quand notre père décédait, nous étions très jeunes, mes frères et moi. Au lieu de rester souder mes demi-frères, qui étaient déjà plus âgés et avaient chacun un emploi, sont partis avec leurs mères. Nous, nous n’avions pas à manger. Nous ne parvenions pas aussi à payer le loyer. Etant l’ainé, j’ai dû abandonner l’école et faire du commerce afin de pouvoir nourrir ma mère et mes frères ». Déclare H.B une femme issue d’une famille Polygame.

A cela s’ajoute les conflits liés au partage de l’héritage entre les enfants des familles polygames. Des conflits débouchent souvent sur des homicides entre eux. Malgré ces difficultés liées à la polygamie, les hommes ne comprennent toujours pas que la polygamie a plus d’inconvénients que d’avantages. Ou ne serait pas en train d’assouvir le vice sous le couvert de l’islam ?

Aminata MAIGA (stagiaire)

Source: Bamakonews

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *