Santé : Un lymphocyte « contre tous les cancers »

À la recherche de cellules immunitaires pour combattre des bactéries, des chercheurs de l’Université de Cardiff, au Pays de Galles, ont trouvé un nouveau type de cellule T qui pourrait servir dans les immunothérapies contre toutes sortes de cancers.

 

Leur étude, publiée lundi 20 janvier dans la revue « Nature Immunology », montre que cette cellule, un lymphocyte T, pourrait s’attaquer aux cellules cancéreuses tout en ignorant les cellules saines.

La particularité de ce lymphocyte est qu’il porte un récepteur jusqu’ici jamais vu, capable de tuer, d’après des essais réalisés en laboratoire, des cellules issues de cancers des poumons, du sein, du côlon, de la prostate ou des reins. « Ce fut une découverte fortuite, personne ne savait que cette cellule existait », s’étonne l’auteur principal de l’étude, Andrew Stewell.

« Notre découverte ouvre la perspective d’un traitement unique contre le cancer, un seul type de lymphocyte T capable de détruire de nombreux types de cancers dans la population. Jusqu’ici, personne ne pensait que cela était possible », ajoute-t-il.

Mais, avant de crier victoire, il faudra en passer par des tests sur des patients humains, ce que les chercheurs espèrent réaliser d’ici la fin de l’année. En attendant, les spécialistes se montrent enthousiastes, même s’ils attendent que les recherches soient menées à un stade plus avancé.

« Si cette nouvelle découverte significative tient la route, elle jettera les bases d’une médecine universelle des lymphocytes T », affirme Awan Gallimore, responsable de l’immunologie au Centre de recherche contre le cancer du Pays de Galles.

Journal du mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *