SANTE : La consultation prénatale au cœur des débats

La maison de la presse a abrité une séance de sensibilisation sur la gestion des grossesses. C’était à Bamako , le mercredi 15 Février 2017 à la Maison de la Presse en présence de l’USAID.

association feminine femme politique consultation prenatale

C’est l’ONG Keneya Jemu Kan qui a initié la conférence débat en question. Mme Kanouté Aoua Doumbia , directrice régionale , a lancé les travaux. Pour elle , le traitement de la grossesse mérite des échanges poussés. Pendant et après la naissance , Mme Kanouté a rappelé que la vigilance doit être pour éviter les dangers.

Les contours de l’échange ont été définis par Mr Traoré , Gynécologue en service au quartier San Fil. Son exposé a porté sur l’importance à prévoir les complications , maladies et IST.  «  La femme doit avoir un plan pour l’accouchement » lance t’il. Autrement dit , le porteur de blouse blanche a situé qu’il faut avoir la possibilité d’aller librement à l’hôpital sans contraintes de décisions familiales.

Toute femme en passe de procréer doit être en mesure de contacter son docteur quand elle le souhaite. Elle doit prévoir la personne qui sera à son chevet le jour de l’accouchement et déterminer la marche à suivre durant son absence du foyer.

Par trimestre , au moins 2 consultations prénatale doivent avoir lieu. Kadiatou Ba prévient que les visites permettent d’avoir l’avis des spécialistes qui pourront anticiper les complications. Une série de questions du public a suivi afin de prendre les avis de l’audience.

A noter que c’était l’étape de la rive gauche. Pareille rencontre est prévue du coté de la rive droite de Bamako pour couvrir toutes les communes.

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *