Réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile : Le combat sans relâche du CNOSF

En 2017 le Conseil national de l’ordre des sages-femmes prévoit entre autres des journées scientifiques dans le cadre de la continuité de la formation des sages-femmes

Comme tous les ordres, le Conseil National de l’Ordre des Sages Femmes (CNOSF) est l’organe fédérateur au Mali de toutes les sages femmes qui exercent cette profession. Il veille à la réglementation de ladite profession sur toute l’étendue du territoire national. Le Cnosf défend aussi les intérêts des professionnels dudit secteur en  respect  aux textes en vigueur pour son fonctionnement.

jumeau triple allaitement maternel taux natalite lait bebe enfant mere maman

Le Cnosf se réunit par an pour présenter le bilan du bureau national, des régions et du District de Bamako. C’est  dans cette optique qu’il a tenu la  15ème  Assemblée générale de sa corporation. C’était le samedi dernier dans la salle des conférences de la Maison des Ainées de Bamako sur les thèmes : « Les violences basées sur le genre ; L’hépatite et grossesse et Le rôle de la sage-femme dans le dépistage du cancer du col de l’utérus ».

Le Cnosf a renouvelé son bureau en 2016. Mme Traoré Fatoumata Binta Have a été portée à la tête de l’organisation comme secrétaire générale. Parlant de la vie de son organisation elle a expliqué que compte tenu des difficultés dues au manque de ressources financières disponibles, le nouveau bureau n’a pas pu mener correctement ses activités. Mais, le Cnosf a pu régulièrement participer au conseil de cabinet du ministère dont il relève. Il a aussi participé aux congrès d’Abidjan et de Ouagadougou sur les bonnes pratiques afférentes à leur  profession. Egalement, le Cnosf a fait la cartographie de toutes les sages-femmes du District de Bamako, a expliqué sa secrétaire générale.

2017 sera marquée par le prolongement des activités entamées en 2016. Il s’agira de faire la cartographie de toutes les sages-femmes du Mali. Aussi des journées scientifiques sont prévues dans le cadre de la continuité de la formation des sages-femmes. Elles permettront d’améliorer les connaissances de celles-ci sur les bonnes pratiques de leur métier. Le Cnosf se donnera encore plus de visibilité, par sa participation dans des foras internationaux.

Outre, le bilan des activités enregistrées en 2016 et le plan d’action 2017, les assises de la présente assemblée générale ont permis de connaître la situation actuelle des mutilations génitales féminines au Mali ; les bonnes pratiques traditionnelles positives en rapport avec le SRJA ; l’identification des hépatites ayant un impact sur les grossesses ; l’adoption de la conduite à tenir ; le rôle de la sage-femme dans le dépistage du cancer du col de l’utérus etc.

Diakalia M Dembélé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *