Mobilisation mondiale contre le Coronavirus : Les pays africains restent solidaires de la Chine

« La leçon numéro 1 de la Chine dans sa lutte anti-COVID-19, c’est limiter la sortie et le regroupement pour éviter les infections croisées » a déclaré l’ambassadeur de la Chine au Mali, SEM. ZHU Liying.

 

Cette déclaration a été faite au cours d’une conférence de presse conjointement animée par le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Mali, Dr Jean-Pierre Baptiste, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali SE ZHU Liying et le point focal du ministère de la Santé et des Affaires sociales, dans la lutte contre le Coronavirus, Pr Akory Ag Iknane. Cette rencontre de partage d’information sur la situation de cette pandémie avec les hommes des médias, s’est tenue le 26 février dernier, au bureau national de l’OMS.

C’est a au représentant du ministre de la santé et des affaires sociales, le Pr Akory Ag Iknane qu’est revenu l’honneur d’introduire la conférence de presse. Dans ses ses propos liminaires il a assuré que des mesures préventives ont été déjà mises en place, par le département de tutelle. Celles-ci consistent à protéger et à mettre en quarantaine, en cas d’un éventuel cas déclaré positif. Ces dispositions sanitaires sont installées au niveau de l’Aéroport de Bamako, Sénou et dans certains laboratoires de la place. Pr Akory Ag Iknane a également exprimé la solidarité du Mali à la République populaire de Chine.

Pour l’Ambassadeur ZHU Liying, il ressort d’une note des experts de l’OMS que les mesures préventives mises en place par Chine, sont des signes annonciateurs pour une éventuelle éradication de cette  épidémie. De même, dans cette lutte contre le COVID-19, le secrétaire général de l’ONU, en visite dans son pays, a été satisfait  des grands sacrifices que les Chinois ont du faire, pour apporter une contribution au monde entier.

Parlant de la situation des étudiants et commerçants maliens vivant dans la région WUHAN, atteinte par le virus,  le diplomate chinois dira qu’ils vivent de façon normale comme les habitants locaux. « Il n’y a pas de souci, s’ils respectent les consignes des  autorités. Quant aux commerçants maliens qui ont l’habitude d’aller en Chine, le marché a bel et bien repris, il y a une semaine, à Guangzhou et à Ywu, qui sont leurs destinations préférées »  a déclaré l’Ambassadeur.

Au regard de cette situation non inquiétante pour nos ressortissants vivant en Chine, SEM. ZHU Liying demande aux Maliens de la voir de façon  raisonnable et scientifique. Mais, «  cela ne doit pas les empêcher de prendre des précautions nécessaires, avec  beaucoup de prudence » a-t-il ajouté.

SEM. ZHU Liying  a laissé entendre que la solidarité africaine à la Chine a été manifestée, à travers divers réunions régionales et sous régionales.

De son côté, le représentant résident de l’OMS au Mali, Dr Jean-Pierre Baptiste a souligné le soutien et l’accompagnement de son organisation dans ce combat. Il a salué les efforts déployés par le gouvernement du Mali, par rapport aux mesures de prévention contre cette maladie. Conscient que le risque zéro n’existe pas dans aucun pays, Dr Jean-Pierre Baptiste, a exhorté les autorités à mettre en œuvre toutes les mesures préventives pour protéger les populations.

Diakalia M. Dembélé 

Source22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *