La ministre de la santé Dr Togo Marie Madeleine Togo à l’ouverture du forum national de la jeunesse sur le VIH/Sida : “Nous nous sommes entendus avec les personnes vivant avec le Vih/sida à propos de la lettre ouverte adressé à IBK”

“Le leadership jeune face au VIH”. C’est le thème principal du forum national jeunesse VIH/ sida qui s’est ouvert  le mardi 31 mai dernier au Centre international de conférences de  Bamako. A travers ces assises, il s’agit surtout de mobiliser les jeunes à travers la sensibilisation et l’information dans la lutte contre cette maladie.

madeleine marie togo ministre sante hygiene publique

C’est la ministre de la Santé de l’hygiène publique, Mme Togo Marie Madeleine Togo,  qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux. Elle avait pour la circonstance à ses côtés, le ministre de la Recherche scientifique, le représentant de l’Onu-sida au Mali et le président du Conseil national de la jeunesse du Mali, Mohamed Salia Touré

Ce forum, organisé par le ministère de la Santé en partenariat avec des jeunes, avait pour marraine la Première dame, Mme Kéïta Aminata Maïga. Durant les deux jours de travaux, trois thèmes principaux y seront développés. Il s’agit du leadership des jeunes au service de  la riposte au Vih/Sida ;  Nouvelles technologies de l’information et de la communication et riposte au Vih/Sida et comment tirer profit du Rap dans la lutte contre le Vih/Sida.

Dans son intervention, le président du Cnj-Mali, Mohamed Salia Touré, a invité à la mobilisation pour donner une claque salvatrice à cette maladie pour que triomphe la vie.

Ainsi, il  a livré trois messages à la jeunesse malienne. “Votre désir de saine santé mérite compréhension, éducation, information, éducation et exige la meilleure prévention… Démontrez que vous êtes psychologiquement, émotionnellement et socialement des combattants pour sa réduction…Votre bonheur personnel dépend  de   votre santé. Considérez-là comme un capital précieux “ s’est adressé le premier responsable des jeunes à l’assistance. Avant d’inviter l’ensemble à une synergie d’action face à ce mal.

Quant à la présidente du Réseau des personnes vivant avec le Vih/sida, Oumou Djerma, elle a affirmé toute la disponibilité de leur organisation à œuvrer aux côtés de l’ensemble des acteurs afin que la lutte contre le sida puisse produire les effets escomptés.

Dans son message, le secrétaire exécutif du Haut conseil national de lutte contre le Vih/Sida, Malick Sène, a révélé qu’au-delà de cette rencontre, il a des contacts réguliers avec les leaders d’opinion de la jeunesse pour voir comment ils peuvent  mener  de concert ce combat. “Aujourd’hui le Vih/ sida a 35 ans et a fait beaucoup de ravages dans le monde surtout en Afrique subsaharienne “ a ajouté M. Sène. Il a saisi cette opportunité pour rappeler le rôle du gouvernement dans la lutte contre cette maladie. “Au Mali, sur les 17 millions d’habitants, ce sont  100 000 personnes qui sont infectées. La responsabilité du gouvernement, c’est de soigner les 100 000 personnes infectées et de protéger ceux qui ne sont pas infectées “ a ajouté Malick Sène.

Pour sa part, la ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Togo  Marie Madeleine Togo, s’est dite rassurée de l’engagement de la jeunesse dans la lutte contre le Vih/sida. Elle a à cet égard rappelé la ferme détermination des hautes autorités, en l’occurrence celle du Président IBK et du gouvernement actuel à s’inscrire à l’élimination de cette maladie d’ici à 2030.

Lors de son intervention, la ministre de la Santé et de l’hygiène publique a aussi révélé qu’ils se sont compris avec les personnes vivant avec le Vih/Sida, lesquels avaient  adressé une  lettre ouverte au Président IBK pour une meilleure prise en charge. “Nous nous sommes entendus, cependant, il faut juste préciser qu’il y avait un problème de communication” a souligné Dr Togo. Il faut rappeler que les participants à ce forum sont venus de plusieurs régions du pays.    

      K.THERA

 

Source :  Aujourd’hui-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *