HÔPITAL DU POINT G : La galère des internes !

Bien que constituant la cheville ouvrière dans les hôpitaux, les internes ou thésards maliens (Étudiants en thèse de la médecine) n’ont que 500 F CFA comme ristournes par jour. Bizarrement ceux qui sont au niveau de l’hôpital du Point G ne perçoivent pas cette somme  depuis 11 mois. Ils ont organisé un sit-in hier, mardi 1er décembre 2020, pour non seulement dénonce l’indifférence de l’administration de l’hôpital du Point G face à cette situation mais interpeller les autorités transitoires sur la galère qu’ils vivent.

«Tout ce qu’on veut, nos 500 f ». Ce sont les propos des thésards travaillant au niveau de l’hôpital du Point G. Tous habillés en blouse blanche, ces internes scandaient :« L’incohérence, on en a marre » ; « l’incoordination, on en a marre » ; « l’insouciance, on en a marre » ; « tout ce qu’on veut, c’est nos 500 f, nos ristournes ».

Malgré leur volonté de travailler et de secourir les patients, la pauvreté, selon le porte-parole des manifestants, les obligent de se faire entendre.   « Décider de sortir n’a pas été un choix pour nous mais une obligation. Nous sommes sortis pour réclamer nos ristournes qui ne sont que 500 f par jour. Et depuis 1O mois, nous n’avons pas bénéficié ces ristournes », a déploré le coordinateur des thésards du Point G. Ce thésard, même s’il salue la volonté de la ministre de la Santé, dénonce la mauvaise volonté de l’Administration de l’hôpital du Point G quant à leur souffrance . « Nous avons dit au directeur que nous sentons pas sa présence. C’est un professeur, il a été interne mais, on ne le sent pas aujourd’hui. Un directeur, s’il y a un problème, doit se lever et partir auprès de ses homologues  pour réclamer le droit de  ses sabordés », dénoncé l’étudiant habillé en blouse.

Selon le porte-parole des thésards, s’ils n’ont pas leurs ristournes, ils prendront des mesures drastiques. « Depuis 11 mois, nous n’avons pas ces 500 F et c’est regrettable », regrette-t-il. Selon lui, l’hôpital du Point G est le seul qui ne paie pas les ristournes de ses internes.

Il faut rappeler que ces thésards avaient organisé, il y a un mois, un sit-in pour réclamer les ristournes.

 

Boureima Guindo

Source: Le Pays- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *