Foire de dépistage : La belle initiative de ARCAD santé plus

La 2è édition de la Semaine internationale du dépistage s’est tenue du 22 au 28 novembre 2021. Dans notre pays, cette campagne de dépistage de plusieurs pathologies (VIH/Sida, hépatites, diabète, cancers du sein et du col de l’utérus) se prolongera toute l’année dans les Centres de santé de référence (Csref) et de santé communautaire (Cscom).

 

C’est dans cet esprit que l’Association pour la résilience des communautés pour l’accès au développement et la santé plus (Arcad santé plus) a ouvert, vendredi dernier à Bamako, une foire de dépistage appelée en bambara «Keneya Sugu». La question était au cœur d’un point de presse organisé sur le terrain de sport «Oiseau» de Médina Coura. La coordinatrice de la campagne au niveau international, Mme Angoïba Fatoumata Konaté, le président de Arcad santé plus, Dr Dogoni Oumar et le coordinateur des plateformes, Dr Alou Coulibaly, étaient les conférenciers.

Dans un exposé liminaire, les conférenciers ont expliqué que l’évènement vise à promouvoir le dépistage, mais aussi à valoriser le savoir-faire des acteurs communautaires dans le dépistage. Cela pour lutter efficacement contre le VIH/Sida et les hépatites virales. Il s’agit aussi de sensibiliser les personnes sur l’importance du dépistage précoce afin de permettre une mise sous traitement.

Arcad santé plus prévoit des actions de sensibilisation et de dépistage de plusieurs pathologies dont le VIH/Sida, les hépatites, le diabète, les cancers du sein et du col de l’utérus, la drépanocytose, la tuberculose et l’hypertension artérielle. La coordinatrice de la campagne au niveau international a expliqué que la foire vise à sensibiliser les populations les plus vulnérables sur le dépistage précoce du VIH, des hépatites virales, des infections sexuellement transmissibles et de certains cancers, liés au papillomavirus humain (HPV). Selon Mme Angoïba Fatoumata Konaté, cela permet de promouvoir les outils innovants de dépistage comme l’autotest du VIH.

«Keneya Sugu» se veut un partenariat avec le Csref de la Commune II et plusieurs associations communautaires. «Cette foire est organisée avec le soutien de l’Agence française de développement (AFD), de l’Expertise France, de Robert Carr Fund et de donateurs privés», a précisé la coordinatrice de la campagne au niveau international. Et d’annoncer que les participants déploieront dans 49 pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique des actions de dépistage, de communication et d’influence afin d’améliorer l’accès à la santé des personnes, les plus exposées au VIH et aux hépatites virales.

Pour sa part, le président de Arcad santé plus précisera que l’objectif principal de cette édition est de promouvoir et de sensibiliser la population au maximum sur l’utilité du dépistage précoce de toutes ces maladies. À en croire Dr Dogoni Oumar, cela permettra de connaître son statut sérologique. Il a aussi adressé un message fort à l’endroit des autorités pour faciliter l’accès aux kits d’autotest VIH et hépatites en vue d’encourager les populations à faire de l’auto-dépistage et d’améliorer le taux de personnes mises sous traitement.

Quant au coordinateur des plateformes, il a souligné la nécessité de sensibiliser, d’informer, d’éduquer sur les problèmes essentiels de santé. «Le dépistage ouvre la porte au traitement contre des pathologies dont la prise en charge est gratuite et dans une confidentialité assurée», a assuré Dr Alou Coulibaly, ajoutant que les prises en charge continueront dans les Csref et les Cscom où les cas ont été diagnostiqués.


Fatoumata M. SIDIBÉ

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.