Éradication de la poliomyélite : LES BONNES ACTIONS DU ROTARY INTERNATIONAL

Le Rotary International a fait de la lutte contre la poliomyélite une de ses priorités. Cette organisation adhère pleinement à l’ initiative mondiale qui vise à éradiquer totalement la maladie. C’est dans ce cadre qu’elle a organisé une marche, vendredi dernier, au niveau du Boulevard de l’indépendance. Le coup d’envoi de cette marche a été donné par la Première dame, Mme Kéita Aminata Maïga, présidente de l’ONG AGIR.

Cette marche de démonstration qui visait à attirer l’attention sur la poliomyélite a mobilisé une forte délégation des membres du Rotary international, venus de 10 pays différents. Elle marquait les 39 ans d’engagement du Rotary à éradiquer la poliomyélite. La cérémonie a été également couplée au 113è anniversaire du Rotary International.
Il est à signaler qu’avec la détermination du Rotary, 90% des enfants sont épanouis et ne sont pas atteints par le virus de la poliomyélite, 500.000 cas sont évités et 10 millions d’enfants marchent et jouent aujourd’hui. Sa contribution de part le monde est de 1,7 milliard de FCFA. De 125 pays concernés, il ne reste que 2 pays atteints par la maladie. Selon la représentante de la commission Polio plus régional, l’initiative mondiale d’éradication de la polio est une aventure passionnante qui a commencé depuis 1979. En effet, les membres du Rotary ont décidé en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé de lutter contre la polio sur un programme de 5 ans. Mme Marie Irène Richmond Ahoua a précisé que son organisation s’était engagée dans cette lutte, car la maladie tuait 1000 enfants par jour dans le monde. Et c’est ainsi que le Rotary a décidé de créer en 1985 le programme Polio plus dont l’objectif était d’éviter aux enfants les dangers de la poliomyélite.
Depuis le Rotary s’est engagé à réunir financièrement tous les fonds pour qu’aucun enfant ne soit menacé par cette maladie invalidante. «Tous les Rotariens ont donné leurs contributions financières sur le terrain», a déclaré Mme Marie Irène Richmond Ahoua, avant d’ajouter que cette coalition a permis de faire des progrès considérables. De 350 cas dans 125 pays, nous sommes aujourd’hui à 22 cas l’année dernière dans 3 pays dont le Nigeria, le Pakistan et l’Afghanistan. Parmi ces trois pays, le Nigeria a également fait d’énormes efforts et a pu vaincre la maladie. Mais, elle a précisé que tous les efforts seront désormais consentis dans le reste des deux pays afin d’éliminer totalement la maladie. Notre volonté, a dit Mme Marie Irène Richmond Ahoua, est d’offrir un monde sans polio aux enfants. Elle a souligné que l’éradication de la maladie est un bon investissement, car elle contribue dans l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) et procure une vie saine aux enfants. « Pour nous, chaque enfant compte et chaque goutte de vaccin compte», a-t-elle lancé.
Quant au président du comité de pilotage des journées nationales de vaccination de la polio au Mali, il a soutenu que le Rotary est une armée qui est engagée à fonds contre cette maladie. Elhadji Sidi Konaké a fortement salué cette initiative du Rotary et l’a invité à élever cette solidarité qui vise à soutenir la dignité et l’honneur des enfants. Même reconnaissance de la part du représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique qui a souligné que la stratégie adoptée a permis de réduire considérablement le nombre de pays atteints par la maladie. Adama Barridian Diakité a révélé que le Rotary a su mobiliser les ressources et les hommes pour permettre aux pays de dégager des stratégies prioritaires afin d’atteindre plusieurs enfants. Les stratégies essentielles qui ont permis l’éradication de la maladie reposent sur la vaccination systématique des enfants de moins d’un an, l’organisation des journées nationales de vaccination chez les enfants de moins de 5ans, la surveillance des paralysies et l’organisation des journées de ratissages.
Par ailleurs, le représentant du ministre a noté que l’appui du Rotary dans notre pays s’est traduit à travers la célébration des journées nationales de lutte contre la poliomyélite, l’organisation des conférences-débats et le renforcement de la capacité de stockage des vaccins. Il s’est engagé, au nom de son département, d’aller vacciner tous les enfants où qu’ils se trouvent.
L’ambassadeur de la lutte contre la poliomyélite dans notre pays, le chanteur Habib Koité, s’est dit très heureux par cet élan de solidarité qui a mobilisé différentes nationalités. Pour lui, l’espoir est permis car il ne reste qu’un petit pas pour mettre fin à cette maladie. Cette mobilisation était donc une marche de sensibilisation et de démonstration pour donner plus de visibilité à la lutte que mène le Rotary contre la poliomyélite.

Fatoumata NAPHO

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *