ENQUÊTE SUR LES RAISONS RÉELLES DE LA BAISSE DU NOMBRE DE CAS POSITIFS COVID19 AU MALI

  • LES AGENTS DE L’INSP EN SIT-IN POUR NON PAIEMENT DE LEURS RISTOURNES
  • LE SERVICE MINIMUM EMPÊCHÉ PAR LE SYNDICAT
  • Alors que le nombre de cas dans le monde ne fait que grimper et qu’une nouvelle forme du virus est apparue, l’annonce a été faite, lors du précédent conseil des ministres tenu le 21 janvier dernier, par le  Ministre malien de la santé et du développement social, d’une diminution du nombre de cas testés positifs au covid-19. Suite à cette annonce et au vu du non-respect flagrant des gestes barrières par les populations, nous avons jugé nécessaire de mener une enquête de terrain. Cette enquête nous a conduit à l’Institut national de santé publique (INSP), centre ou tous les tests du covid-19 sont effectués.  Aussi sur place nous avons constaté que depuis quelques jours les travailleurs de cette structure importante dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19 sont en sit-in et ont observé du lundi 25 janvier au mardi 26 janvier 2021 une grève de 48h pour non-paiement de leurs ristournes.

Ce sit-In qui a débuté il y a de cela une dizaine de jours, a un impact non négligeable sur les résultats quotidiens des tests effectués. En effet, la répercussion n’est autre que la diminution des effectifs du personnel en charge d’effectuer les tests de dépistage du COVID -19. De ce fait le nombre de tests effectués par jour a diminué et par ricochet, le nombre de cas positifs détectés aussi.

Pour connaître les raisons de ce sit-in qui a conduit à une grève, nous avons approché le,  Pr Akory Ag IKNANE, Directeur Général de l’INSP et coordinateur National de la Covid- 19.  Selon Mr IKNANE, « nos agents ont organisés d’abord un sit-in il y a deux semaines après il y a une médiation. Suite à cela ,il on fait une trêve le mardi dernier, c’est à dire la semaine passée.  Pendant toute la (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 27 JANVIER 2021

 Réalisé par Alpha C SOW

 NOUVEL HORIZON 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *