Covind-info : Michel Sidibé : ‘’Nous avons un taux de guérison de 62%’’

Selon Michel Sidibé, le gouvernement de la République du Mali a été toujours dans l’anticipation concernant la lutte contre le coronavirus. Grace à l’engagement sans réserve des plus hautes autorités sous l’impulsion du président de la  République, le Mali a un taux de guérison de 62%.

 

Premier membre du gouvernement à prendre la parole devant les députés de la 6ème législature, le ministre de la Santé et des Affaires sociales a fait cette déclaration le 11 juin 2020, à quelques heures de la démission du Premier ministre. C’était dans la salle Diéli Baba Cissoko du Centre International de Conférences de Bamako où il défendait le projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de financement, signé à Bamako, le 14 avril 2020, entre le gouvernement de la République du Mali et l’Association Internationale de Développement -IDA- concernant le projet d’intervention d’urgence Covid-19 au Mali.

Il nous faut une refondation totale du système de santé, car, a-t-il précisé, il y a une inadéquation entre l’offre et la demande. ‘’L’investissement dans nos structures sanitaires est indispensable. Il faut qu’on change le visage de la santé ‘’, a dit l’ancien patron de l’ONUSIDA qui s’est rendu dans toutes les régions du Mali, sauf Taoudéni, en une année.

Honorable Guenguéré : « Les médecins risquent beaucoup mais gagnent peu››

Président de la Commission de la Santé, du Développement Social et de la Solidarité de l’Assemblée nationale Honorable Marcelin Guenguéré a rendu un hommage appuyé au personnel sanitaire. Cette commission, dont la rapporteuse est Mme Adame Sidibé, a mené les consultations pour l’adoption de ce projet de loi autorisant la ratification de l’accord de financement. Ainsi les visites qu’elle a effectuées dans plusieurs structures sanitaires du pays lui ont permis de se rendre compte des difficultés de travail du personnel sanitaire. ‘’Les médecins risquent beaucoup mais gagnent peu’’, a souligné l’honorable Marcelin Guéguéré. C’est pourquoi dans le cadre de la lutte contre la Covid 19, la Commission Santé a fait des recommandations pour permettre au personnel sanitaire d’avoir une meilleure protection afin de mieux faire son travail.

Mohamed Ould Mataly : « nous sommes envahis par des chercheurs d’or »

Mohamed Ould Mataly est député élu à Bourem dans la région de Gao. Il est aussi l’un des membres influent du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA). Selon l’élu de Bourem, le Gourma de Gao est actuellement envahi par des personnes de plusieurs nationalités à la recherche de l’or. « Nous sommes envahis par des chercheurs d’or », a-t-il souligné. Ce flux de populations s’effectue sans aucune disposition sanitaire, a regretté Mohamed Ould Mataly. Cependant, cette présence massive de gens a diminué l’insécurité dans la zone.

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *