COVID-19 et ses conséquences sur les grandes compétitions sportives mondiales : les JO de Tokyo mal barrés.

Le Canada annonce qu’il n’y aura pas d’athlètes canadiens au Japon pour les Jeux Olympiques d’été 2020 à cause du Coronavirus qui continue de se propager à travers la planète. Le comité olympique du pays de l’Amérique du nord souhaite un report de la compétition en 2021.

Alors que le Comité International Olympique veut encore attendre un peu avant de prendre une décision définitive, les chances de pouvoir tenir les JO de Tokyo 2020 à la date initiale semblent de plus en plus compromises. Et depuis que l’épidémie du COVID-19, qui a déjà fait plus de 13.000 morts dans le monde, a été déclarée pandémie le 11 mars dernier les choses ne s’arrangent plus.

Au moment où les différents pays sont en train de s’interroger sur la pertinence de vouloir tenir la compétition à tout prix, le comité olympique canadien vient de faire le premier pas, dans la nuit du dimanche au lundi 23 mars pour se retirer, du moins, si ces JO doivent se tenir à partir du 24 juillet comme prévue.

Dans le communiqué annonçant son retrait, le Canada souhaite qu’à-même voir le CIO et ses autres partenaires procéder à un report en 2021 comme l’a déjà fait l’UEFA avec l’EURO.

Mais le CIO à travers son président, M. Thomas Bach, dit vouloir attendre au moins quatre semaines avant d’adopter une position tranchée. Pendant ce temps, la flamme olympique est arrivée au Japon depuis le vendredi dernier en provenance de la Grèce.

À noter que pour le moment, le Mali dispose d’un qualifié lors des tournois qualificatifs. Il s’agit de Seydou  Fofana en Taekwondo dans la catégorie des moins de 68kg.

 

S.Guindo, stagiaire

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *