CORONAVIRUS ET ESSAIS DE VACCIN EN AFRIQUE ‘’On n’utilise pas de vaccin au Mali ‘’ affirme une source sanitaire

La polémique autour de l’utilisation des Africains comme cobayes dans les essais du vaccin contre le coronavirus continue de gagner du terrain, particulièrement au Mali où des citoyens accusent l’autorité sanitaire d’avoir ordonné l’utilisation d’un vaccin pour des Maliens.

 

Selon une source sanitaire jointe par nos soins pour en savoir davantage surtout après l’annonce officielle du lancement des tests des vaccins en Afrique, il nous est revenu

‘’ qu’on n’utilise pas de vaccin au Mali contre le coronavirus’’.  ‘’ Les Maliens ne sont pas utilisés comme des cobayes. Tous les patients de la covid reçoivent des traitements à base de chloroquine qui est utilisée partout d’ailleurs.  Le professeur samba du Centre National d’Appui à la Lutte contre la Maladie   ne fait aucun test de vaccin sur les personnes, il fait des études cliniques pour trouver parmi les médicaments celui qui peut guérir la maladie et même là, il y a des procédures qui sont respectées’’, nous a indiqué    notre source.

Il est bon de noter   ,  comme l’a révélé le journal américain, Washington Post, l’essai à grande échelle est mené en Afrique du Sud, en Grande-Bretagne et au Brésil. L’Afrique du Sud compte près d’un tiers des cas confirmés en Afrique avec plus de 106 000, dont plus de 2 100 décès.  Le pays avait annoncé son plus grand nombre de morts en un jour, qui était de 111 décès. Le continent africain compte maintenant près de 325 000 cas alors que les pays assouplissent les restrictions sous la pression économique des citoyens qui disent qu’ils doivent nourrir leur famille. Les pénuries (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 26 JUIN 2020

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *