Coronavirus au Mali : Après la sensibilisation, l’alerte rouge bientôt lancée.

Le Mali est encore officiellement en alerte maximale dans la prévention du Coronavirus qui continue à faire des victimes au plan mondial. Avec une inquiétude permanente, hier vendredi 13 mars, dans la soirée, le Président de la République et le Premier Ministre ont été informés, par les services de sécurité, de l’existence très probable à 98 % de la maladie COVID 19.

Les cellules de santé, dédiées à la gestion urgente d’éventuels cas soulèvent également une inquiétude. Pour des membres de l’ambassade du Sénégal, au moins neuf (9) cars du Mali ont accompagné des maliens et des Sénégalais au Magal célébré le 5 Mars dans la ville sainte de Touba.

Selon les dernières informations, 11 sénégalais, ayant participé à cet événement religieux, auraient été déclarés positifs à cette maladie. Les structures sécuritaires maliennes estiment qu’il serait impossible de ne pas trouver des cas déclarés positifs mais que le Mali ne doit pas s’inquiéter.

Le Président de la République et son Premier Ministre, rapporte une source à la présidence, appliqueront dès ce samedi les mesures de sécurité. Après ces informations, toute la nuit, c’est une ruée qui se signale devant des pharmacies de Bamako.

Déjà, un masque, coûterait entre 200 et 2000 selon la qualité. Des personnalités annoncent avoir acquis un masque à 10000 FCFA car rien ne vaut la santé. Le Senegal voisin compte déjà 19 cas de Coronavirus.

Figaro du Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.