Coopération bilatérale Mali- Émirats arabes unis: une mission de recensement des priorités nationales

Environ un mois après la visite du Président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) aux Émirats arabes, une délégation de trois techniciens arabes conduite par Obaid ABOLOSHI, est en mission au Mali, depuis le jeudi dernier. Objectif: recenser les priorités nationales relatives au Programme d’urgences sociales du Président IBK. Les techniciens ont eu, mardi dernier, au ministère de la Santé et de l’hygiène publique, une séance de travail avec les responsables des départements concernés.

Pilotée par le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, le Pr Samba SOW, qui avait à ses côtés ses homologues de l’Énergie et de l’eau, Malick ALHOUSSEINY ; et de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. La rencontre s’est déroulée également en présence des responsables des ministères de la Sécurité et de la protection civile, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de l’Artisanat et du tourisme, de la Culture, de l’Énergie et de l’eau et certainement de la Santé et de l’hygiène publique.
Après avoir planté le décor et rappelé le contexte de la présente rencontre, tour à tour, chaque responsable a énuméré un, deux, voire trois projets prioritaires. Ainsi, pour le ministère de l’Énergie et de l’eau, les priorités s’inscrivent dans le cadre du Programme présidentiel d’urgences sociales d’accès à l’eau potable et à l’électricité 2017-2020, qui vise à offrir l’eau potable et l’électricité aux Maliens à moindre coût. Il est prévu en deux phases (2017-2018 et 2019-2020).
Quant à la ministre de la Promotion de la femme, elle a apprécié cette pédagogie qui consiste à donner la parole aux acteurs bénéficiaires pour exprimer directement leurs préoccupations.
Pour elle, au regard du caractère transversal de son département, ses priorités sont multiples. Cependant, elle en proposera trois préoccupations, concernant directement la femme, l’enfant et la famille.
Pour le directeur national de l’Enseignement fondamental, les priorités de l’Éducation nationale concernent la réalisation des infrastructures, des points d’eau et des cantines scolaires.
Le ministère de la Sécurité et de la protection civile, représenté à cette rencontre par le Conseiller technique chargé des partenaires et le Directeur général de la Police. Là, les priorités évoquées sont la réalisation de l’Académie de la police et de la direction générale de la police scientifique et technique.
Pour le ministère de la Culture, selon son Secrétaire général, les besoins prioritaires se résument à la réalisation d’infrastructures culturelles à Bamako (aspects culturels, de loisirs, développement intégré).
Au compte du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les priorités sont les Manuscrits et la réalisation d’infrastructure polytechnique pour la formation professionnelle des bacheliers Franco-Arabe.
Selon la Conseillère technique du ministère de l’Artisanat et du tourisme, les priorités du moment ont pour noms : la construction des Maisons artisanales dans les chefs-lieux de région ; et l’énergie solaire dont le projet est disponible.
Pour le compte du ministère de la Santé, les besoins prioritaires exprimés s’inscrivent dans le cadre des réformes du secteur en cours. Pour le ministre, ces priorités sont la qualité des soins, des équipements et des ressources humaines performants ; le facile accès des centres de santé aux Maliens.
À de cette séance de travail, il a été recommandé à chaque département de produire un document expliquant ces priorités et d’en faire un résumé succinct en Anglais dudit document. Cela pour permettre aux techniciens de gagner en temps sur le traitement de l’ensemble des priorités nationales qui seront recueillis dans un seul document qui sera soumis aux hiérarchies des deux pays.
D’ailleurs, après l’analyse de ces priorités, une mission, de haut niveau, constituée de décideurs sera à Bamako pour rencontrer les autorités maliennes afin de finaliser les projets retenus pour exécution.
La mission continuera les échanges et si possibles les visites de terrain en jusqu’à leur retour prévu pour ce vendredi, dans l’après-midi.

Par Sékou CAMARA

info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *