Commune de Ouéléssébougou: après la méningite des cas suspects de rougéole

Trois cas suspects de rougeole ont été signalés dans la commune de Ouéléssébougou, notamment dans la localité de Djalakorodjitoumou, selon nos sources. Des prélèvements ont été faits et des analyses sont en cours au niveau de l’INRSP, nous informent les mêmes sources.

madeleine marie togo ministre sante hygiene publique

Au moment où les responsables sanitaires tentent d’endiguer l’épidémie de méningite qui s’est déclarée dans la commune de Ouéléssébougou, une autre préoccupation vient de se signaler : des cas suspects de rougeole. En effet, selon des sources locales, 3 cas suspects de rougeole ont été enregistrés dans la localité de Dialakorodjitoumou. Alertés, les responsables sanitaires locaux ont fait des prélèvements sur ces cas pour des besoins d’analyse au niveau l’INRSP (Institut national de recherche en santé publique). Ces cas suspects de rougeole sont signalés à moins de deux semaines après l’apparition de cas de méningite dans la même commune.
Dans cette commune, certaines écoles avaient été fermées quelques jours avant d’être rouvertes. Car aussitôt informé, le ministère de la Santé, à travers ses structures spécialisées, a organisé la riposte nécessaire. Ainsi, dans la nuit du 1er mars, des équipes de vaccination contre l’épidémie de méningite ont été mises en route pour sillonner les villages de la commune de Ouéléssébougou où la méningite a fait une dizaine de morts. C’était à la satisfaction générale des populations qui étaient menacées par cette épidémie. Les localités qui ont été touchées par la méningite sont, entre autres, N’Piébougou, Diallakorodjitoumou, Sikoro, Tamala, Baga… toutes de la commune rurale de Ouéléssébougou.
Notons que la rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Il s’agit d’une des principales causes de décès chez les enfants du monde entier. Des cas de rougeole surviennent partout dans le monde. Au cours des dix dernières années, selon l’OMS, le nombre de cas de rougeole signalé à l’échelle mondiale a considérablement diminué ; toutefois, il y a eu un certain nombre d’éclosions d’envergure, pour la plupart en Afrique et en Europe.

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *