Commémoration de la journée mondiale du diabète : La sensibilisation, une arme pour stopper l’élan de la maladie dont souffre 6% de la population au Mali

La journée mondiale du diabète sera célébrée le 14 novembre 2016 sur toute l’étendue du territoire malien. En prélude à cette date, les organisateurs ont tenu une conférence de presse le jeudi 10 novembre 2016 au siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin d’informer les journalistes sur l’état de la maladie au Mali et dans le monde, les activités qui seront organisées durant la journée ainsi que les différentes armes utilisées pour freiner l’élan de la maladie. Selon les statistiques, environ 6% de la population malienne vit avec le diabète.

controle test glycemie diabete gestationnel sang

Le professeur Sidibé Assan Traoré endocrinologue a entamé ses propos en rappelant les inquiétantes prévisions de l’OMS sur la maladie. Les prévisions de l’OMS sont inquiétantes, d’ici  2035, une personne sur dix sera malade du diabète dans le monde, souligne-t-elle. De même, 316  présentent le risque de développer un diabète de type 2 avec des conséquences fâcheuses  dans les pays à revenus faibles, ajoute-t-elle. C’est conscient de danger imminent que représente la maladie que l’Organisation Mondiale de la Santé a décidé de consacrer le thème de cette journée mondiale sur « les yeux sur le diabète » afin de ne jamais baisser les bras dans la lutte contre le diabète. Le professeur Sidibé Assan Traoré a invité les maliens à contrôler leur alimentation afin d’éviter les risques de contracter le diabète. Le Docteur Ibrahim Niantao a signalé que c’est environ 6% de la population malienne qui vit avec le diabète. Il a convié les maliens a aller faire le test pour connaitre leur statut car pour lui, beaucoup de gens vivent avec la maladie sans le savoir.  Balla Kouyaté le président de la Fédération Nationales des Diabétiques du Mali (FANADIM) a souligné que la journée  sera commémorée au Mali à travers plusieurs activités de sensibilisation et de mobilisation ainsi que des dépistages gratuits pour stopper l’avancée de la maladie et ses conséquences. Il a noté qu’au vu de la gravité de la situation qu’il est important de procéder à des sessions de sensibilisation et d’information à l’endroit des populations. C’est à cet effet que la Fédération Internationale du Diabète et l’OMS ont décidé d’accroitre la vigilance à propos du diabète, affirme-t-il. Le représentant de la Direction Nationale de la Santé le Dr Abdoul Karim Sidibé a rappelé les multiples actions entrepris par le département de la santé pour freiner l’élan de la maladie. Mathieu Doré de l’ONG santé et les représentants des autres associations de lutte contre le diabète ont fait ressortir prépondérant place dans la lutte contre la maladie au Mali à travers des actions de sensibilisation, de prise en charge des malades etc.

Moussa Samba Diallo

 

Source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *