Situation sécuritaire explosive au nord du Mali : Les femmes du groupement des leaders spirituels musulmans engagées dans une dynamique de paix

Les femmes du groupement des leaders spirituels musulmans ont organisé le samedi 21 juin au CICB une conférence-débat sur le thème :  » Islam authentique, facteur de paix et de cohésion sociale, les femmes dans la réconciliation « . C’était en présence des responsables religieux et des représentants du ministère des Affaires religieuses et celui de la réconciliation.

 femmes musulmanes stade

La tenue de cette conférence n’est pas fortuite. Elle a surtout été motivée par les nombreuses crises que traverse notre pays. Il s’agit surtout de la récente crise sécuritaire dans le septentrion malien notamment les événements du 17 mai dernier à Kidal à travers l’exécution lâche et barbare d’administrateurs maliens qui a débouché sur les événements tragiques du 21 mai dernier. De nombreuses pertes en vies humaines, des familles endeuillées de part et d’autre, des risques réels de conflits intercommunautaires. Tel est le cocktail explosif qui règne dans le nord du pays.  » Pourquoi tous ces drames ? Que de larmes et de martyrs  » se lamentaient les femmes musulmanes du pays.

Dans une guerre, les femmes et les enfants sont les premières victimes. Autant nous perdons nos maris, autant nous perdons nos enfants. Chaque jour, ce sont des piliers de famille qui périssent dans la guerre. La guerre n’est jamais la solution à une crise quels que soient les rapports de force  » ont-elles déclaré. Avant d’indiquer qu’elles soutiennent l’initiative d’un dialogue inclusif inter-maliens, proposée par le chef de l’Etat. Aussi, elles ont profité de l’occasion pour demander aux groupes armés du nord de déposer leurs armes et de s’inscrire dans une dynamique de paix.

Les responsables du groupement des leaders spirituels musulmans représentés par Mohamed Maki Bah, Thierno Hady Thiam, Mohamed Cissé, entre autres, et des représentants des ministères des Affaires religieuses et de la réconciliation, se sont joints à cette initiative des femmes musulmanes. Ils ont appelé à l’union sacrée afin de faire face aux nombreux défis.Des appels ont été lancés à toutes les forces vives de la nation de conjuguer leurs efforts pour atteindre cet objectif.Notons que Mme Camara et Alhousséïny Diabaté ont été les principaux animateurs de cette conférence-débat. Les femmes musulmanes se sont aussi engagées à initier dans les jours à venir d’autres activités qui s’inscrivent dans la consolidation de la culture de la paix au Mali.

Une lecture du saint Coran et des prières ont mis fin à cette rencontre.

Abdoulaye DIARRA

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.