Maouloud, une belle coincidence avec Noel…

Dans la nuit du 23 au 24 décembre la communauté musulmane a célébré la fête de Maouloud et pour la première fois depuis 457 années, Maouloud et Noël seront célébrées au même moment.

Cheick Oumar Seydou Coulibaly faroukou precheur guide spirituel maouloud

Il faut en effet remonter à l’année 1558 pour trouver une configuration comparable (c’était le 12 Rabiaa Al-Awal de l’an 966 de l’hégire). La communauté musulmane se réunira pour fêter Maouloud, la célébration de la naissance du Prophète Mohamed qui constitue pour toute la communauté islamique, un moment unique. Cette naissance eut lieu dans un contexte historique très particulier , elle survint dans un monde enténébré et plongé dans une ignorance profonde de Dieu. Les peuples avaient oublié les messages des Prophètes envoyés auprès d’eux et s’adonnaient à des rites païens ou animistes qui les éloignaient de Dieu.

Lors de ces festivités, les fidèles magnifieront la vie de l’envoyé de Dieu et élèveront des prières pour un monde meilleur. Chaque année, cette fête rappelle le souvenir d’une naissance qui a marqué une nouvelle ère d’espérance pour toute une communauté. De sa venue au monde, en 571 à La Mecque à son rappel à Dieu en 632 à Medine, le Prophète Mohamed a toute sa vie durant mené une lutte sans merci pour l’affirmation de la dignité humaine. C’est pourquoi depuis les musulmans, ont pris l’habitude de commémorer cette fête par des prières spéciales, en consomment des sucreries ou en faisant des cadeaux à leurs proches. Néanmoins, il y a des voix dans la communauté islamique pour s’élever contre cette « innovation ».

Des détracteurs de cette célébration avancent comme argument que c’est une innovation blâmable car n’ayant jamais été célébrée du vivant du Prophète. Cette argumentation est souvent mise à défaut par le fait que ceux qui la célèbrent n’ont jamais défendu que c’est une pratique traditionnelle islamique. En tous cas, que l’on soit pour ou contre, ils seront comme chaque année, des millions à se rassembler pour la gloire du prophète et pour partager, avec fraternité et amitié, avec leurs proches, voisins ou amis. Cette année particulière, avec cette simultanéité des fêtes, sera aussi une très belle opportunité de voir chrétiens et musulmans unis pour la fête sans oublier ce qui les différencie.

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *