59ème anniversaire de la naissance de Haïdara : des actions humanitaires pour les personnes démunies

Depuis le début du mois de mai, les adeptes de Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara ont commencé les activités entrant dans le cadre de la célébration de sa date de naissance, c’est-à-dire le 12 mai 1955 à Tamani dans le cercle de Barouéli. Cette année, c’est la 59ème année que Chérif Ousmane Madani Haïdara est né. Cela fait des années que les Ansar organisent des activités pour célébrer cet anniversaire.

 ousmane cherif madani haidara  anssardine ancardine BANI BANKONI BANCONI RAZEL LEADER HCI

Cette année, à travers le pays, chaque section Ansardine a organisé des activités. C’est ainsi que depuis le début du mois, des jeux concours ont été lancés sur certaines radios de Bamako et des interviews ont été réalisées avec Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara, afin qu’il puisse parler de sa naissance et des raisons qui le poussent à célébrer cet événement chaque année.

Le week-end passé a été marqué par les activités des sous-sections Ansardine. Ainsi la sous-section de la Commune II du District de Bamako a organisé le dimanche 11 mai 2014 une cérémonie de don de sang au Centre national de transfusion sanguine, où plus de 150 poches de sang ont été collectées avec une équipe fixe. Le représentant des familles fondatrices, Latif Touré,  a salué cette initiative qui est à sa 3ème édition.

Selon Bakary Konaté, président de la sous-section de la Commune II, ils  ne pouvaient pas ne pas organiser ce don de sang, parce que même pendant la crise, leur Guide spirituel a appelé les Maliens à faire cette mobilisation pour les militaires. Ansar Dine ne fait donc que respecte la tradition, sauf qu’ils ont associé les églises cette année.

Selon le directeur du Centre national de transfusion sanguine (Cnts), Mounir Baby, le don de sang est un acte religieux et musulman. C’est pourquoi il a encouragé les fidèles musulmans à ne pas se limiter à la célébration de l’anniversaire de leur Guide, mais à devenir des donneurs bénévoles de sang. Dans la cour, l’équipe mise en place par le Cnts était à l’œuvre et les hommes et les femmes venus ont donné leur sang pour sauver des vies.

La présidente des femmes, Traoré Mama Traoré, a salué toutes les femmes et les bonnes volontés qui les ont aidés dans l’organisation et la réussite de cette activité. Après cette cérémonie, il y a eu la finale du tournoi de football de l’anniversaire.

Dans les centres de santé de Bamako, les adeptes de Haïdara ont passé des nuits pour prendre en charge des nouveau-nés, les frais d’accouchement, les habits, les soins jusqu’à la libération de certaines femmes, tout cela pour remercier Dieu. Dans certaines communes, la scolarisation des filles, des soins pour les femmes ont été également pris en charge.

Le clou de la célébration de ce 59ème anniversaire s’est pas passé sur le terrain de Djaguinabougou avec des remises de cadeaux, des jouets, poupées, petites voitures à 300 enfants. Les résultats du jeu concours a fait des heureux bénéficiaires de Moto Jaakarta, des magnétophones, des téléviseurs écrans plats, des téléphones portables, le tout sous l’œil vigilant du chérif Haïdara lui-même. Des invités de marque ont donné des cadeaux au Chérif Ousmane Madani Haïdara. Les Ansar ont mobilisé des cadeaux pour lui et sa famille.

Selon le guide lui-même tout ce que les Ansar doivent faire, c’est de mettre l’être humain au centre de tout, mais aussi faire des actions de développement partout où ils sont en passant aux plus démunis. C’est pourquoi il a décidé de partager les cadeaux qui lui ont été donnés avec les gens qui n’ont pas de moyens, surtout pour que ça puisse leur servir pour entreprendre des activités génératrices de revenus.

D’autant que, pour lui, une aide est utile quand elle ne peut pas changer la vie du bénéficiaire, en lui permettant de se prendre en charge. La cérémonie a été marquée aussi par des chants religieux, des prières dites pour la paix au Mali, l’entente et la réconciliation entre tous les fils du pays.

Kassim TRAORE  

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *