VISITE DU PREMIER MINISTRE MOCTAR OUANE AU MALARIA RESEARCH AND TRAINING CENTER, SAMEDI : DES CHERCHEURS MALIENS ONT RÉUSSI A SÉQUENCER LE GÉNOME DU VIRUS DE LA COVID-19

Pour motiver d’avantage et appuyer  les résultats honorifiques apportés par la communauté scientifique qui a réussi à  séquencer le génome du virus de la maladie à coronavirus le 08 décembre dernier, le premier ministre de la Transition, Moctar Ouane  a effectué une visite le samedi 19 décembre 2020 au centre de recherche et de formation sur le paludisme appelé le Malaria Research And Training center (MRTC) de l’Université des Sciences Techniques et Technologiques de Bamako.

Le jeudi 10 septembre 2020, le réseau de laboratoires de séquençage du génome de COVID-19 en Afrique a été lancé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les Centres Africains de Contrôle et de prévention des Maladies (Africa CDC) dans le cadre de l’amélioration et la prévention des maladies pour la santé publique. Le Mali a réussi à séquencer pour la première fois  un  génome du virus avec ses partenaires tels que l’Agence Française de Développement (AFD), DELGEM et de Africa CDC. C’était le mardi 08 décembre 2020 dans un des laboratoires de MRTC de L’université des Sciences Techniques et Technologiques de Bamako, à travers une équipe jeune dirigée par le Professeur Abdoulaye Djimdé. Le premier ministre,  chef du gouvernement, Moctar Ouane accompagné d’une forte délégation dont le ministre de la santé et du développement social, Madame Fanta Siby, s’est rendu sur les lieux, le samedi 19 décembre 2020.

En pareille occasion, Moctar Ouane  visitait pour la première fois le centre de recherche et de formation du paludisme, précisément , le laboratoire de recherches dirigé par le PR. Abdoulaye Djimdé. Il a en effet indiqué qu’il était venu exprimer la fierté des populations maliennes et l’engagement de l’autorité de la transition dans la lutte et la prévention de la COVID-19 au Mali. Il s’agissait donc d’une sortie hautement symbolique à travers laquelle Moctar Ouane a   rappelé qu’il est particulièrement difficile de trouver un aspect positif en réponse aux ravages accentués de la pandémie. Il a félicité pour cela la communauté scientifique malienne pour les résultats apportés : « En raison du ravage que cette pandémie a causé au plan mondial et au Mali. Et aujourd’hui je suis venu au centre de recherche dirigé par le professeur Djimdé pour me rendre compte que  la crise sanitaire telle que nous l’avons connue ici peut être aussi une chance parce qu’en l’occurrence elle a révélé le génie malien dans la recherche de la science. Je suis venu aujourd’hui d’abord pour rendre hommage à l’équipe de Djimdé et je trouve une équipe particulièrement jeune qui travaille dans une condition particulièrement difficile mais avec beaucoup de dévouement »,  a constaté le premier ministre.

Œuvrant inlassablement pour multiplier le bien dans notre pays,  Moctar Ouane  a aussi apporté le message de l’autorité de la Transition en précisant que c’est avec beaucoup de satisfaction qu’elle a appris la découverte de la communauté scientifique qui fait la fierté du peuple malien :  « A cela, je voudrai y ajouter le plein soutien du  Gouvernement à notre communauté scientifique qui , à  cette occasion a fait faire un don assez significatif au plan national et international dans le combat contre la covid 19. C’est un grand motif de fierté pour notre pays »,  a ajouté Moctar Ouane. Le visiteur a aussi indiqué que l’engagement (…)

Bah Diaby

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.