Vient de paraitre : L’honorable Diarrassouba devient écrivain

Les Cahiers de Mandé Bukari, à travers la revue trimestrielle de son Université a publié, il y a quelques jours son numéro 36 consacré à un thème d’actualité et d’importance : «la question de la gouvernance institutionnelle : Le cas de l’Assemblée Nationale». L’auteur de la revue et le thème qu’il a traité ont retenu mon attention.

mamadou-diarrassouba-depute

L’auteur est Mamadou Diarrassouba, 1er Questeur de l’Assemblée Nationale. Elu de Dioïla, homme politique à l’aura aujourd’hui incontestée au sein de son Parti, le RPM et sur l’échiquier politique nationale.

Aussi loin que remonte mes recherches, c’est  le premier travail sérieux consacré à un tel thème dans une institution depuis l’avènement de la démocratie.

L’auteur, Mamadou Diarrassouba, dans un style simple et facile, nous fait voyager le long de la grande histoire de notre parlement avec des noms, des dates et des anecdotes que seul un passionné de parlementarisme pouvait conserver. En plus de l’historique, une description détaillée vous fait vivre la structuration et le fonctionnement de la « cheville ouvrière » du travail parlementaire que sont les Commissions générales. Et puis vint la dernière partie consacrée à la gouvernance sous l’ère démocratique.

Du PARCAN (Projet d’appui au Renforcement de la gouvernance à l’Assemblée Nationale au PSDIAN (Plan stratégique de développement Institutionnel de l’Assemblée Nationale 2015- 2025, l’auteur nous amène à la rencontre des différents acteurs qui travaillent à faire de la représentation nationale un lieu ou politique rime avec bonne gouvernance, que dis je avec noblesse et cela pour l’honneur du Mali et pour le bonheur des maliens.

Les différents acteurs, mais aussi les multiples restructurations et adaptation que notre Parlement a subis sous le leadership des différents Présidents qu’il a connu sous l’ère démocratique. Du Pr Aly Nouhoum DIALLO à Issaka SIDIBE en passant par l’actuel Président de la République, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéita, Pr Dioncounda Traoré et Younoussi Touré.

Bravo à Mamadou DIARRASSOUBA pour cette belle publication qui fera date. Et, à vous tous qui suivez les travaux parlementaires un conseil : Lisez absolument ce numéro 36 des cahiers de Mandé Bukari.

Daman TEKETE

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *