Union pour la république et la démocratie : Les élus doivent rester

Les élections présidentielle et législatives sont maintenant terminées.  Elles furent conviviales et dans l’ensemble acceptables, pour un pays qui vient de si loin. Bonne chance au président et aux députés élus. L’Union pour la République et la Démocratie, URD s’en sort avec les honneurs, deuxième à la présidentielle et deuxième aux législatives.

kalifa gadiaga professeur enseignement secondaire columbus etats unis

 

Ce bilan, compte tenu du contexte, est élogieux, et doit être une source de fierté pour les militants de l’URD, aussi bien au Mali, qu’à l’extérieur du Mali. Pour consolider cette ce résultat et demeurer  crédibles, les militants de l’URD, et surtout ses élus, doivent rester soudés au parti qu’ils ont créé avec fierté il ya seulement quelques années. Ils doivent rester avec leur parti, au lieu de penser à changer de camp, au gré du vent actuel, à l’instar de tous ceux qui ont changé de camp pour préserver ce qu’ils croient être leur intérêt personnel. En réalité, les grandes girouettes perdent leur crédibilité dans les conditions normales. Nous traversons encore un moment d’apprentissage, mais le temps donnera raison à ceux qui ont un idéal à défendre, à ceux qui restent fidèles à leur parti. L’Avenir de l’URD est certain, ceux qui le quitteront aujourd’hui par calculs personnels risquent de le regretter dans un avenir très proche. Il est temps que les militants des partis, de tous les partis soient convaincus et restent avec leur parti, quelque soit le vainqueur du moment. Le nomadisme politique cessera de payer bientôt.

 

 

Aux députés de l’URD, je conseille la fidélité avec leur parti. Qu’ils ne se laissent pas attirer vers une majorité à la construction de laquelle ils n’ont pas participé. Ils seront toujours regardés par ceux-ci, déjà auto-suffisants, comme des intrus qui ne sont venus que pour défendre leurs intérêts individuels. Ils doivent s’assumer en tant que députés pour une opposition constructive. Ils doivent accepter d’inaugurer cette ère nouvelle au cours de laquelle le député qui n’est pas élu avec la majorité s’assume, afin de jouer pleinement son rôle, celui de critiquer positivement, et de proposer des solutions qui permettront au pays d’avancer.  L’URD est un parti qui regorge de cadres compétents, de militants convaincus, prêts à les aider à jouer pleinement leur partition. Sous la houlette de Soumaïla Cissé, les nouveaux députés seront une force de proposition dans l’hémicycle. Je les encourage à tenir bon, à résister aux sirènes de la majorité, à rester fidèles à leur parti, parce que je suis  convaincu que leur parti, notre parti, l’URD a un avenir prometteur.

Kalifa Gadiaga

Militant URD 

Columbus Ohio – USA

SOURCE: Zénith Balé
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *