Un xénophobe à l’assemblée nationale : Pr. Kalilou Ouattara, le Jean-Marie Le Pen malien

Pr. Kalilou Ouattara est en passe de bâtir sa réputation sur la haine des communautés du Nord. Sur son obsession à nuire, le député semble avoir la caution de l’Assemblée nationale et du gouvernement qui n’ont jamais réagi à ces propos xénophobes.

professeur docteur kalilou ouattara urologue depute honorable assemblee nationale

Samedi dernier, pendant que le Gatia affrontait la CMA aux alentours de Kidal, pour défendre le Mali, un groupe de jeunes, une trentaine était réunie à la Maison de la presse à l’invitation d’une association dénommée « Equité Nord-Sud ».

Le parrain désigné pour animer cette rencontre aux allures de procès des citoyens du Nord n’était autre que le député élu en Commune III du district de Bamako, Pr. Kalilou Ouattara. L’homme n’est pas passé par quatre chemins pour s’en prendre en des termes durs aux populations du Nord qu’il a accusé de tous les péchés d’Israël.

« Les jeunes, je vous soutiens dans votre démarche qui est tout à fait légitime. Car, au nord, les habitants n’acceptent jamais la suprématie des gens du Sud. Ils vont toujours refuser d’être dirigés par nous les ’Sudistes’ », a-t-il lancé face à une assistance acquise à sa cause.

La démarche des jeunes de l’ »Equité Nord-Sud » est d’interpeller l’Etat sur les avantages qu’il s’apprête à donner à des jeunes du Nord dans le cadre de l’application de l’accord pour la paix et la renonciation. L’idée n’aurait rien de méchant si elle ne reposait pas sur des considérations purement xénophobes.

De l’équité, tous les Maliens en ont besoin mais de là à croire que la misère du pays est la faute des enfants d’une seule zone géographique, les initiateurs ne sont pas loin d’épouser les vœux pieux des séparatistes du MNLA qui avaient prédit la fin de l’Etat-nation.  Mais, là où l’idée parait insultante, c’est lorsqu’elle est entretenue et soutenue par un élu de la nation qui doit plutôt travailler à défendre un Mali unifié.

Pr. Kalilou Ouattara, député et président de la commission santé de l’Assemblée nationale, qui, lors de la rencontre était venu dans un véhicule de l’institution n’avait rien d’un élu, il était dans une posture insoutenable et ridicule. Le pire est que depuis qu’il a embrassé ce langage haineux et xénophobe, il n’a jamais été inquiété par l’hémicycle qui est pourtant le creuset de l’unité nationale.

Idem pour le gouvernement qui n’a jamais rien entrepris pour arrêter la dérive du député. Que dire du silence assourdissant de son parti, le Rassemblement pour le Mali (RPM) ? Ce qui a amené nombre d’observateurs à la conclusion que le député Ouattara est sûrement en mission visant à préparer l’opinion nationale à une éventualité.

Comme une sorte d’obsession envers les populations du Nord qu’il appelle péjorativement « Nordistes », Pr. Ouattara projette à l’Assemblée nationale le triste visage d’un Jean-Marie Le Pen qui, en France, nourrit de l’aversion pour les étrangers, prônant l’avènement d’une France raciste.

Ces déclarations arrivent ainsi que l’initiative de ces jeunes arrivent à un moment où le monde entier travaille à parvenir à des compromis et à un consensus pour que le Mali retrouve sa cohésion et son unité d’antan.

Alpha Mahamane Cissé

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.