UJUEMOA : « Ne ratons pas le rendez vous avec de l’histoire, dixit Alassane Traoré, ambassadeur de l’UJEMOA- Mali

La Conférence Nationale de la jeunesse de l’Union économique et monétaire ouest africain s’est tenue, les 27 et 28 janvier 2018, au palais de la culture Amadou Hampaté Ba de Bamako. La rencontre de Bamako qui intervient après celles de Ouagadougou et de Malabo, vise à favoriser la prise de conscience et l’éveil de la jeunesse de l’espace UEMOA, sur les rôles face aux différentes thématiques, à renforcer les capacités des jeunes pour faire face aux multiples défis, à proposer une feuille de route aux dirigeants pour trouver des pistes de solutions, réviser les statuts et règlements de l’association, et la restructurer.

L’union ders jeunes de l’espace UEMOA est une organisation non gouvernementale qui a officiellement vu le jour avec l’initiative de certains jeunes du Burkina Faso et les différentes communautés de l’espace UEMOA vivant à Ouagadougou le 17 mai 2006. Au Mali, l’association est enregistrée sous le récépissé RN°190/MATD-DNI du 30 novembre 2012.Conformément aux dispositions de ses statuts et règlements, l’Union des jeunes de l’espace UEMOA envisage la mise en place des représentations ou ambassades dans les 8 pays.

Les activités de l’Union sont circonscrites autour de trois grandes missions. Il s’agit du développement socio-économique et culturel de l’espace UEMOA,  la consolidation de la paix et  la stabilité des pays de l’espace, de l’épanouissement et du développement des jeunes de l’espace. La rencontre de Bamako, fait suite à celle de Ouagadougou,  qui a été renforcée par celle tenue en juin2011 à Malabo (Guinée Equatoriale), ayant donné lieu à la « Déclaration de Malabo ».

Cette conférence nationale qui avait comme thèmes : «  La jeunesse face à l’environnement, la jeunesse face au chômage, la jeunesse face à la sécurité, la jeunesse face à l’immigration clandestine »  vise à favoriser la prise de conscience et l’éveil de la jeunesse UEMOA sur les rôles à jouer face aux différentes thématiques, renforcer  les capacités des jeunes pour faire face aux multiples défis, proposer une feuille de route aux dirigeants pour trouver des pistes de solutions, réviser les statuts et règlements de l’association( Ambassade du Mali) et la restructurer.

Alassane Traoré, ambassadeur de l’UJUEMOA-Mali, a, dans son intervention,  exhorté les jeunes  à se mobiliser et à s’approprier des thèmes pour jouer pleinement leur rôle et répondre aux multiples attentes dans l’espace UEMOA. La marraine de la cérémonie, Kéita Aïda M’BO, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement  et du développement Durable, s’est dit prête à accompagner la jeune UEMOA.

Abdramane Diamouténé, Stagiaire

SourceLe Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *