Ticad 6 : IBK dénonce la lenteur dans le déblocage des fonds promis au Mali

Profitant de la tribune de  6e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad 6), ouverte ce samedi 27 août 2016 à Nairobi au Kenya, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a soutenu que les partenaires de l’Afrique doivent aller au-delà des promesses. Le chef de l’Etat espère que la présente édition sera l’élément déclencheur pour accélérer la dynamique partenariale entre le Japon et l’Afrique.

ibk ibrahim boubacar keita president chef etat mali alpha conde president guineen nairobi kenya sommet conference reunion ticad transformation agricole alimentaire africain

IBK était le principal paneliste de la réunion dont le thème était : “La promotion de la stabilité sociale pour une prospérité partagée”. Il  a aussi abordé l’expansion de l’extrémisme violent et évoqué la crise qui a secoué le Mali, dénonçant la lenteur des promesses faites par la communauté internationale. “Cette situation est de nature à compromettre la stabilité au Mali”, a-t-il notamment regretté.

 

CERCLE DE TENENKOU

Week-end sanglant à Kareri : le bilan officiel contesté

Dans le cercle de Ténenkou,  précisément la localité de Kareri, de violents affrontements ont opposé, selon le gouvernement, paysans et éleveurs de la localité  samedi dernier. Selon un bilan officiel, au moins cinq personnes y ont laissé la vie et plusieurs autres blessées. Des chiffres contestés par les sources locales qui parlent d’au moins huit morts.

Des sources locales, les violences ont opposé le groupe armé peul, l’Alliance nationale pour la sauvegarde de l’identité peule et la restauration de la justice, et une milice bambara. D’après un communiqué du gouvernement, cinq personnes ont été tuées et sept autres blessées. Cependant, un bilan recueilli auprès des habitants indique la mort de huit personnes.

L’Etat a promis de prendre toutes les dispositions pour éviter de telles violences entre “Maliens”. En plus d’une forte délégation qui se rendra dans la localité, les forces de défense et de sécurité y seront déployées. “Pour s’interposer” entre les deux parties. Les autorités maliennes projettent également “d’organiser dès que possible une conférence des acteurs” pour trouver “une solution définitive aux causes de ces affrontements”.

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.