Suppression de l’aide aux partis politiques : Le niet de la classe politique

Pour échanger sur le rapport de synthèse  du comité d’experts sur les réformes électorales et politiques au Mali, tenu, les 25, 26 et 27 janvier 2021 à Bamako,  le cadre de Concertation du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et les représentants des partis politiques s’est réuni  le vendredi, 05 mars 2021. Lors cette rencontre, beaucoup de points de discorde se sont révélés, parmi lesquels la suppression de l’aide aux partis politiques, la caution de 50 millions FCFA à la présidentielle à venir.

 

Dans son rapport de synthèse,  le comité d’experts sur les réformes électorales et politiques au Mali avait formulé une série de propositions. Il s’agit, entre autres, la suppression de  l’aide publique aux partis politiques; l’augmentation de la caution de la candidature à l’élection du président de la République de 25 à 50 millions de F CFA; la dissolution de la CENI et la mise en place d’un organe unique de gestion des élections sous l’égide du ministère de l’Administration territoriale. Ces  propositions annoncées par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le Lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, n’ont pas été bien appréciées par les représentants des partis politiques qui ont  rejeté en bloc lesdites propositions. Celle qui a le plus suscité la colère est surtout la suppression de l’aide publique aux partis politiques dont  dépendent en partie les 219 partis au Mali. Le second point qui n’a pas été du goût des représentants des partis politiques était l’augmentation de la caution de la candidature à l’élection du président de la République de 25 à 50 millions de F CFA. Le ministre de l’Administration territoriale aurait indiqué que les futurs candidats à la présidentielle de 2021 devront verser une caution  de 50 millions de FCFA. Les candidats qui parviendront à atteindre le score de 5% au premier tour se verront rembourser 50% (25 millions) du montant versé pour leur participation.

Zié Coulibaly

Source : La PLUME

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.