Succession d’Ibrahim Boubacar Keita : Une chasse à l’homme des titans du régime!

Des questions et enquêtes sont engagées sur les motivations de la manifestation des militants du RPM de la commune V du District de Bamako contre la candidature du président du RPM monsieur Bokary Treta aux élections législatives de novembre 2018. Selon des sources concordantes au niveau de la mairie de la commune V du District de Bamako, c’est la guerre pour la succession du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita qui est lancée entre Soumeylou Boubèye MAIGA, assisté par la famille présidentielle (Aminata Maïga, Karim Keïta, Bouba Keita et sympathisants) et Monsieur Bokary Treta, le président du RPM.

Selon les sources concordantes en commune V du District de Bamako, les deux femmes, toutes vielles, qui étaient au-devant de la manifestation de ce mercredi contre monsieur Bokary Treta sont des résidentes de la rue du député Moussa Timbiné à Baco-Djicoroni ACI et militent toutes, ouvertement, en compagnie de la femme dudit député. Plusieurs manifestants ont été aperçus devant le domicile de ce dernier.

Les agents de la BR du commissariat de police BACODJIRONI ont encadré discrètement la manifestation. Juste après la manifestation, le député Moussa Timbiné, rapportent nos sources, a envoyé des messages à des journalistes et aux cadres du RPM pour dire qu’il est surpris de cette manifestation. Contacté par nos soins, l’honorable Timbiné s’est dit surpris de tout cela « Je ne suis pas derrière cette manifestation et je ne profite pas de petits moyens qui ne l’amèneront pas loin. Je n’ai même pas regardé les images dont il est question » nous a répondu le vice-président de l’Assemblée Nationale.

Selon nos sources, sur diligence du premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, le nom du président de l’Assemblée Nationale Isaac Sidibé a été communiqué par des cadres du RPM (députés et ministres) à monsieur BOKARY TRETA comme étant l’instigateur de la manifestation. Après nos enquêtes, l’actuel président de l’Assemblée n’est nullement impliqué dans ce coup bas fomenté pour des raisons bien connues. La banderole pour la manifestation avec comme slogan «Treta en commune V – signe de défaite » a été amenée par le petit frère du secrétaire général du RPM de la commune V.

Selon des sources concordantes, le député Moussa Timbiné en exécution aux consignes de la famille présidentielle et du Premier Ministre, serait chargé de saboter la candidature au poste de député du président du RPM afin de compromettre sa carrière politique. L’objectif des commanditaires est de briser toutes chances de devenir un dauphin du président ibk au Mali.

 

Source : Figaro Mali.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *