Sous-section RPM de Lafiabougou : Une tendance menace de se muer en parti politique

La sous-section du Rassemblement pour le Mali (RPM) de Lafiabougou a organisé, le samedi 28 mai dernier à son siège, une conférence avec les responsables des différents comités dudit quartier afin de parler des problèmes qui plombent le parti dans la commune IV.

rassemblement mali parti tisserand rpm logo

Cette conférence de la sous-section de Lafiabougou a enregistré la présence du secrétaire général de la section Rpm de la commune IV, Bourama Keita, de son secrétaire administratif, Abdoulaye Keita, de la représentante des femmes de Rpm de Lafiabougou, Mariam Sogoré et de plusieurs secrétaires généraux des sous-sections des différents quartiers de la commune IV. D’entrée en jeu, Bakary Dougouné, secrétaire général de la sous-section de Lafiabougou, a remercié l’ensemble des responsables des différents comités pour avoir effectué le déplacement. Avant de préciser que l’objectif de cette conférence est d’informer les militants du parti sur les problèmes auxquels le Rpm est confronté dans la commune IV depuis quelques années avec la présence de deux sections dans la commune. Une section dirigée par Bakary Issa Keïta et une autre dirigée par Bourama Kéïta dont ils font partie.

Avant de s’étendre sur le sujet, il a effectué un bref rappel des causes du problème qui a finalement divisé la section Rpm de la commune IV. Pour lui “tout a commencé lorsque le parti a perdu l’élection communale passée où le parti Yéléma de Moussa Mara a eu la majorité à la mairie de la commune IV. Donc après une analyse de la situation, nous avons constaté que le parti a perdu l’élection parce que les candidats que la section avait alignés n’étaient populaires ni au sein de la section ni au sein de la commune. C’est pour cela que nous avons demandé aux responsables de la section, plus précisément Bakary Issa Keïta, de laisser la place à d’autres personnes pour l’intérêt du parti. Mais ils ont refusé et nous avons  décidé de créer une nouvelle section le 18 janvier dernier “.   Il a conclu ses propos en soulignant que les habitants de la commune IV et surtout les membres du Rpm ne veulent  plus du bureau dirigé par Bakary Issa car au sein de notre section on a la majorité des militants du Rpm avec nous. “Si le Bureau politique national n’intervient pas pour résoudre ce problème, on va partir à l’élection communale comme un parti indépendant et on est sûr qu’on va l’emporter “ vocifère-t-il.Abordant dans le même sens, le secrétaire administratif de la section Rpm de la commune IV, Abdoulaye Keita, a souligné qu’avant l’arrivée de ce problème à son niveau actuel, ils avaient écrit plusieurs fois au Bureau politique national pour dire qu’il y a des problèmes au sein de la section Rpm de la  commune IV, mais sans aucune réponse ou réaction du Bureau politique national à ce jour. Toujours selon le secrétaire administratif, ils avaient aussi entamé des négociations avec Bakary Issa pour l’intérêt du parti, mais jusque-là, Bakary Issa n’a pas manifesté son intérêt à trouver une solution à l’amiable au problème.

Il a conclu ses propos en disant qu’ils continueront de négocier avec Bakary Issa, tout en prenant l’option de partir aux élections comme un parti indépendant.                                                          

 Mohamed Traoré

 

Source : Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *