SLOGANS DE CAMPAGNE : DES HARCÈLEMENTS SANS INCONVÉNIENT

La campagne présidentielle a débuté le 7 juillet 2018 au Mali et déjà les partisans des différents candidats se lancent des piques. Avec des slogans : « Boua ka bla« « Boua ta bla« « Boua ta ba ma si faka ta« « Ni Boua ya bla, dioni dé bé a ta« , etc.

Selon le juge Bakary Sarré, ce sont juste « du harcèlement à l’endroit de l’actuel président sans inconvénients« .

Il reconnait que pour le moment, « nous sommes loin de l’article 74 de la loi électorale qui interdit de procéder, lors des campagnes, à des déclarations injurieuses ou diffamatoires par quelque voie que ce soit à l’endroit d’un ou de plusieurs candidats ou listes de candidats« .

Recueillis par Abdoul M. Maïga

Le Focus 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.