Situation post-électorale : ÉCHANGES ENTRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET UNE DÉLÉGATION DE LA CEDEAO

Une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a séjourné dans notre pays pour mieux s’imprégner de la situation post-électorale. Conduits par Geoffrey Onyeama, président du Conseil des ministres de la CEDEAO et non moins ministre des Affaires étrangères du Nigeria, les envoyés de l’Organisation sous-régionale ont été reçus, vendredi dernier au Palais de Koulouba, par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

«Nous sommes venus pour nous assurer que tout se passe bien ; sinon voir ce que la CEDEAO pourra faire». C’est en ces mots que Geoffrey Onyeama a résumé l’objectif de cette mission, à travers laquelle l’Organisation sous-régionale démontre son intérêt pour notre pays. Elle se veut, en effet, solidaire avec tous ses membres : «S’il y a un problème dans un pays, c’est un problème pour toute la Communauté», a rappelé le chef de la délégation. Pour lui, «c’est évident qu’au Mali, il y avait encore quelques défis à relever après l’élection présidentielle». «Mais, s’est-il réjoui, les rencontres avec le président et le Premier ministre, nous ont rassurés et nous ont donné beaucoup de raisons d’espérer que tous les défis post-élection seront maîtrisés». Les émissaires de la CEDEAO ont été davantage réconfortés par la posture du président Ibrahim Boubacar Keïta, pour qui la «chose la plus importante est le pays». «Il a expliqué que ce n’est pas une question de personne ou d’autres ambitions qui l’animent, mais vraiment ce qui peut améliorer la situation pour les Maliens», a confié Geoffrey Onyeama.

Le ministre nigérian a, en outre, noté avec satisfecit le fait que le président Ibrahim Boubacar Keïta «croit et adhère bien à l’esprit de l’intégration africaine à travers la CEDEAO mais également qu’il poursuit une politique de l’inclusivité». «Nous étions très contents d’entendre cela, parce que le président Buhari, qui est le président actuel de la CEDEAO, insiste beaucoup sur cet esprit d’inclusivité au Mali», a  commenté Geoffrey Onyeama, tout en magnifiant cette convergence de vue qu’il a jugé «très rassurante».

Le président du Conseil des ministres de la CEDEAO était accompagné de plusieurs hauts cadres, notamment de l’Ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, président de la Commission de la CEDEAO.

Issa DEMBÉLÉ

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *