Sikasso : Mamadou Tangara et 42 sous-sections RPM démissionnent

La section RPM de Sikasso continue à saigner. L’ancien secrétaire général adjoint de la section RPM de Sikasso, non moins ancien maire et député, Mamadou Tangara a claqué la porte du parti des tisserands dans le Kénédougou. Il a, en réalité, balayé et enterré le RPM dans le cercle de Sikasso, d’autant plus qu’il a démissionné avec 42 sous- sections avec lui.

En effet, la cohabitation était devenue difficile entre l’ancien maire, Mamadou Tangara et l’impopulaire, Ousmane Koné qui est un apprenti politique. Ce dernier qui ne draine pas de monde derrière lui était jaloux de la popularité de Mamadou Tangara qui a une machine électorale dans la Cité verte de Kénédougou.

On se rappelle que le même Ousmane Koné avait pris un second siège pour le parti à Sikasso pour créer le bicéphalisme qui existe aujourd’hui dans cette localité.

Mamadou Tangara est désormais ex- militant du RPM. On peut le dire sans se tromper que l’ancien parti présidentiel est mort dans le Kénédougou.

L’ancien maire Mamadou Tangara n’a pas encore choisi un champ pour déposer ses valises avec les 42 sous-sections qui l’accompagnent dans le Kénédougou.

A suivre

Seydou Diamoutené

Source: le 22 Septembre- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *