Si j’étais : Le ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication : » Rectifier le tir auprès des deux opérateurs de téléphonie mobile »

Je proposerais à nouveau à Malitel et Orange Mali de transférer les crédits en bonus des nouvelles puces achetées par les clients, dans leur numéro d’appel principal. Et cela, pour faciliter cette identification de puce par personne qui va nécessiter beaucoup de paperasserie et de désagréments chez toutes les parties.

Les nombreux revendeurs qui vivent de cette affaire seront les premières victimes. Ce système de transfère de crédit en bonus dans la puce principale d’un client enregistré chez les opérateurs de téléphonie mobile n’est pas nouveau. Très souvent, les consommateurs de crédit téléphonique bénéficient de ces genres de  » promo « . Autant l’appliquer en définitif pour pallier cette mesure de suppression des puces à la longue. Sous réserve qu’elles ne puissent appeler ni recevoir.

Tout de même, il est remarquable que ces promos puces sont désormais rentrées dans le quotidien des Maliens moyens. L’interdire définitivement malgré les risques de cafouillages y afférentes influera négativement sur le panier de la ménagère, devinez comment?

Si après leurs études, les opérateurs se rendaient compte qu’ils vont laisser des plumes consécutives à cette nouvelle donne, il faut craindre alors que tous les clients ne seraient pas disposés à s’inscrire à tous les coups selon la recommandation du gouvernement. Du fait que les clients ont suffisamment de blé à moudre. La cadence actuelle des activités pourrait décliner. D’où un manque à gagner se profile à l’horizon:les opérateurs et les clients.

Sidi Lamine SANGARE

 

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.