Section III ADEMA du District de Bamako : Broulaye Sangaré aux Commandes

C’est à la suite de la conférence des Sections qui a réuni les douze (12) Sous-sections de la Commune III du District de Bamako qu’une nouvelle Section de la Commune III a vu le jour. Un nouveau bureau de 47 membres a été élu et il est désormais dirigé par M. Broulaye Sangaré.

En vue de mieux préparer la section du parti pour faire face aux élections communales prévues pour le 26 avril prochain, les différentes sections du parti de l’Abeilles sont en train d’affûter leurs armes pour une victoire éclatante lors de ses échéances. C’est ainsi que la Section III du Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) vient de tenir les assises de sa conférence de section le dimanche 22 février dernier à Sogonafing. C’était en présence des 12 Sous-sections que compte cette section du parti. Une conférence de section qui a permis de mettre en place une nouvelle section avec à sa tête M. Broulaye Sangaré.

Cependant, cette conférence de section s’est tenue sous haute tension. En effet, cette nouvelle section est la résultante de la gestion des législatives jugée catastrophique par les délégués à cette dernière conférence des sections qui a poussé certains camarades à se désolidariser de leur désormais ex-secrétaire général, en occurrence M. Adama Sangaré.

Après sa défaite aux législatives de 2013, M. Adama Sangaré a voulu imposer un diktat à toute la population ADEMA de la Commune III qu’il les accuse à tort.

L’ex-secrétaire général a été appuyé dans cette aventure par le Président par intérim qui n’a pas daigné aucune suite aux différentes requêtes que la Section III lui a adressé faisant l’état des lieux de la situation. Les demandes de la majorité des militants en Commune III du District de Bamako sont demeurées sans suite. Le Comité exécutif a brillé par son silence coupable.

Aussi, le Secrétaire général sortant avait tenté, sans succès de convoquer une conférence de section le 28 février 2014 afin de valider des comités et des sous-sections parallèles qu’il avait lui-même crée de toutes pièces pour assouvir ses propres ambitions. Une conférence à laquelle le Comité exécutif était malheureusement représenté par deux membres dont M. Timoré Tioulenta. Une stratégie qu’il a vite abandonnée malgré lui-même et se rabat aujourd’hui sur d’autres terrain en violation flagrante des textes du parti.

Cette situation pointe au moment où d’autres formations politiques sont en train de préparer le terrain en Commune III pour les élections Communales de 2015. Après le débâcle des législatives de 2013, le parti va lentement mais sûrement vers une autre humiliation en 2015 au cours des échéances d’avril. Car, depuis plusieurs années, ce parti a occupé la mairie de la Commune III et le plus grand nombre de conseillers. Si le parti perd les communales de 2015, c’est la mort programmée de l’ADEMA en Commune III qui est considérée comme la capitale de Bamako.

Aujourd’hui, le Comité exécutif doit faire face à cette déchirure afin que le parti puisse aller à cette élection en rang serré et en écartant les mauvaises graines. Seule alternative de sortir la tête haute à cours des communales.

Bally

 

 

La liste des membres du nouveau bureau de la Section III

 

Secrétaire général : Broulaye Sangaré

Secrétaire général adjoint : Sékou Bougounta Koné

Secrétaire politique : Mody Sissoko

Secrétaire politique adjoint : Abdoulaye Fofana

Secrétaire Administratif : Daouda Diakité

Secrétaire administratif adjoint : Ba Diakité

Secrétaire à l’organisation : Tiécoura Doumbia

Secrétaire à l’organisation Adjoint : Samba Fomba

2ème Secrétaire à l’organisation : Fanta Bagayoko

Trésorier général : Mahamadou Kéïta

Trésorier général adjoint : Boubacar Traoré

Secrétaire au développement : Mamoutou Niaré

Secrétaire au développement adjoint : Rokya Tounkara

Secrétaire à l’environnement : Coumba Sarr

Secrétaire à l’environnement adjoint : Sétou Fomba

Secrétaire aux relations extérieures : Rokya Kéïta

Secrétaire aux relations extérieures adjoint : Boubacar Coulibaly

Secrétaire aux questions de santé publique : Mamadou Diallo

Secrétaire aux questions de santé publique adjoint : Bakary Bagayoko

Secrétaire aux relations publiques : Foufa Traoré

Secrétaire aux relations publiques adjoint : Bijou Diakité

Secrétaire à l’Aménagement du Territoire : Awa Kéïta

Secrétaire à l’Aménagement du Territoire adjoint : Nouhoum Diakité

Secrétaire à la Communication et aux NTIC : Oumar Baba Coulibaly

Secrétaire à la Communication et aux NTIC adjoint : Mamadou Doumbia

Secrétaire à la Solidarité et à la mutualité : Lamine Kéïta

Secrétaire à la Solidarité et à la mutualité adjoint : Souleymane Tounkara

Secrétaire aux droits humains :

Secrétaire aux droits humains adjoint : Bakary Dembélé

Secrétaire aux questions électorales : Ahmed Sy

Secrétaire aux questions électorales adjoint : Karamoko Coulibaly

Secrétaire à l’éducation et à la culture : Adama Konaté

Secrétaire à l’éducation et à la culture adjoint : Moctar Diarra

Secrétaire à l’emploi et à la formation : Karamoko Touré

Secrétaire à l’emploi et à la formation adjoint : Moussa Kéïta

Secrétaire aux sports et loisirs : Youssouf Fofana

Secrétaire aux sports et loisirs adjoint : Boubacar Touré$

Secrétaire aux mouvements associatifs : Mohamed Kamissoko

Secrétaire aux mouvements associatifs adjoint : Nouhoum Guindo

Secrétaire au contrôle et à la gestion des conflits : Modibo Traoré

Secrétaire au contrôle et à la gestion des conflits  adjoint : Oumar Sylla

Secrétaire du Mouvement des Femmes : Mamadou Diarra

Secrétaire du Mouvement des Jeunes : Yakaré Kéïta

Secrétaire aux comptes : Moussa Dembélé

Secrétaire aux comptes adjoint : Mamadou Coulibaly

Secrétaire aux conflits : El Hadji Traoré

Secrétaire aux conflits adjoint : Mariam Diallo

source : Le Progrès

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.