Section ADEMA de Djenné : Amadou Kola Cissé dit‘’Kolourou’’ bientôt chassé ?

Rien ne va plus désormais entre Amadou Kola Cissé ‘’Kolourou’’ (transfuge du PSP) arrivé en 2010 au parti de l’abeille et les 12 sous- sections que compte la section de Djenné. Et les militants et sympathisants de la ruche réclament l’exclusion de celui qu’ils considèrent comme un traitre. En attendant  tous les secrétaires généraux des 12 sous-sections sont convoqués à Djenné le 23 Février prochain.

 logoADEMA

En effet tout est parti lors du choix des candidats du parti pour les législatives des 24 Novembre 2013(voir  la Mutation No110) lorsque ‘’Kolorou’’ a décidé de trahir son colistier  Mamadou Sory Gano (une décision prise depuis 2010 puis confirmée lors de la conférence de section à une semaine des législatives 2013) au profit d’un autre candidat d’un autre parti à savoir le RPM. Malheureusement pour lui, le transfuge du PSP est tombé de haut face à la machine infernale du duo Habib Sofara-Sékou Cissé de la liste URD.

 

 

Un ‘’casseur’’ de parti nommé ‘’Kolorou’’

Au moment où les 12 sous-sections s’apprêteraient à se réunir pour tirer les leçons et les enseignements de la mésentente et à faire revenir la sérénité et l’unité au sein du parti,  les responsables et militants de la section de Djenné ont été  désagréablement surpris d’apprendre que plusieurs membres influents du parti ont été exclus par le comité exécutif de l’ADEMA. Et que c’est ‘’Kolorou’’ qui aurait formulé cette demande depuis le 29 Novembre 2013 pour expliquer son échec aux législatives de 2013. Le comble c’est que le C.E prétend que cette demande émane de la section de Djenné ne portant aucun P.V. Or  ni ces personnes exclues (tous membres de la section), ni les secrétaires généraux des 12 sous –sections, ni les militants du parti n’ont été informés à plus forte raison tenir une réunion sur cet ordre de jour. S’il n’y avait pas une volonté manifeste de casser le parti  de l’Abeille dans le cercle de Djenné pourquoi cette demande d’exclusion de certains membres influents que les législatives n’étaient pas encore terminées. Mais pour qui connait ‘’Kolorou’’, ce n’est pas une surprise car l’homme est un habitué de ce genres de coups bas. En effet il avait trahi le PSP en 2010(après avoir obtenu 30 conseillers communaux plus un maire lors des communales de 2009) en apportant avec lui armes et bagages à l’ADEMA. D’ailleurs selon nos informations, le transfuge du PSP s’apprêtait à rejoindre les rangs du RPM une fois élu comme député. Ce dont aujourd’hui ont compris les militants et sympathisants du parti de l’abeille à Djenné d’où leur colère et leur agacement et ont tenu à exprimer leur soutien indéfectible à ces personnes injustement exclues par le C. E sans pourtant les écouter du tout.

 

 

Qui se ressemble, s’assemble

En réalité l’objectif de ‘’Kolourou’’ est de faire disparaitre l’ADEMA à Djenné  au profit du RPM à l’image du président intérimaire Tiémoko Sangaré qui est fortement contesté à cause de son passé peu glorieux. Sinon comment comprendre qu’une lettre émanant de la section ne contenant aucun P.V, aucune signature des secrétaires généraux des 12 sous-sections, ni lieu, ni date et que le président intérimaire qui n’est d’autre que Tiémoko Sangaré  accepte de signer cela. C’est dire que ces deux hommes sont de véritables complices pour détruire le parti de l’Abeille. Si ‘’Kolorou’’ a trahi le PSP pour l’ADEMA, Tiémoko Sangaré avait trahi lui aussi l’ADEMA au profit du MIRIA avant de revenir sur ces pas. Même étant à l’ADEMA, M. Sangaré avait été accusé de filtrer avec le PDES puis avec Modibo Sidibé jusqu’au coup d’état du 22 Mars 2012.  En attendant la réunion des secrétaires généraux des 12 sous- sections le 23 février prochain, tout cas les militants du parti sont décidés à chasser ‘’Kolourou’’ de l’ADEMA.

Affaire à  suivre donc.

Legrand

 

SOURCE: Mutation
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.