Secrétariat Général de la Présidence: Tiéman Hubert Coulibaly pressenti pour remplacer Ben Barka

Le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD), Tiéman Hubert Coulibaly, serait pressenti pour succéder à M. Ben Barka au poste de secrétaire général de la présidence de la République à Koulouba. Ce dernier, neveu du chef de l’État, mouillé jusqu’au cou dans le scandale de surfacturation de l’avion présidentiel, en 2014, doit bientôt prendre fonction à la Banque ouest africaine de développement (BOAD) à Lomé, où il a été nommé à la place d’un autre compatriote Bassary Touré, ancien ministre, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

M. Tiéman Hubert Coulibaly serait l’homme choisi par Karim Keïta, fils du président de la République et ami des affaires de l’ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants pour occuper ce poste névralgique, malgré son bagage intellectuel faible. On le sait, chez Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) et les autres membres de ‘’Ma famille d’abord’’, les compétences comptent peu dans les nominations à des postes à responsabilité dans l’administration malienne.
Ce qui les intéresse, c’est l’argent et les personnes avec lesquelles ils peuvent faire des affaires sur le dos du peuple malien. Comme dit l’adage, les bons comptes font les bons amis.

Législatives de mars au Mali: vers une Maison de la presse à Bagadadji
Beaucoup de nos confrères sont sur les listes électorales à travers le pays. À chacun, la Rédaction de L’Inter de Bamako leur souhaite la victoire: Sidiki Kouyaté, Markatié Dao, Abdoulaye Niangaly, Faguimba Keïta, Lamine Diallo surtout à notre excellent et grand confrère Sidiki Konaté, ancien Directeur général de l’ORTM. Et si la prochaine Assemblée nationale du Mali se transformait en une Maison de presse ?
Ce serait mieux, car la presse est le quatrième pouvoir. Elle souhaite être en cette ère difficile pour la nation devenir le deuxième pouvoir. L’heure est grave: il faut un Parlement fort avec une société civile forte. Wait and see confrères !

Commune I: soutien total à la liste du Parti SADI
La liste du Parti Solidarité africaine pour la démocratie et indépendance (SADI) est portée par Sidiki Kouyaté, Directeur de la Radio KRFM et d’Allaye Bocoum, pharmacien et cadre du Parti de la Solidarité et de l’indépendance (SADI). L’élection de ces deux (02) candidats pourra faire bouger les choses au Parlement, eu égard à leur parcours. Ces deux (02) personnalités ont chacune un atout: la politique de la vérité par l’application stricte de la loi.
La rencontre Sidiki Kouyaté, Allaye Bocoum avec celle du candidat Oumar Mariko à Kolondiéba, les Maliens seront bien servis sur les agissements du gouvernement.

Dioïla: Mamadou Diarrassouba à la tête d’une liste 100% RPM
La liste du Rassemblement Pour le Mali (RPM) à Dioïla mérite respect et considération. Bravo à l’enfant prodige de Dioïla pour avoir porté une liste propre RPM, constituée à cent pour cent des militants du parti. Mamadou Diarrassouba, élu trois (03) fois député à l’Assemblée nationale, doit avoir le soutien et l’accompagnement de tout le monde pour avoir tenu la dragée haute à tous les candidats des vieux partis politiques qui sont mis dans des alliances contre-natures.
À titre d’exemple, la liste URD-RPM à Koulikoro. Une fois la liste RPM de Dioïla sera gagnante des législatives, les efforts de Diarrassouba doivent être récompensés par le poste de président du Parlement malien. Au grand bonheur de toute la cité du Baninco.

Législatives en Commune III: l’infatigable Ibrahima Bomboté sur la liste du Rassemblement Pour le Mali (RPM)
L’infatigable secrétaire général de la section RPM (Rassemblement Pour le Mali) de la Commune III du District de Bamako est le porte étendard de son parti. Sans promotion venant du parti, Bomboté a maintenu le cap sans agitation ni récrimination au sein du parti. Il a forcé l’admiration au sein de la section RPM. Sa candidature en Commune III est une réponse à son engagement politique. Son élection sera une consécration. Délaissé politiquement par ses camarades, le candidat Ibrahima Bomboté doit être pris au sérieux par son homonyme, le président IBK, car la Commune III est stratégique (44 listes) sur le plan politique et il faut des hommes politiquement intègres. L’ancien questeur, Bomboté est une valeur sûre.

L’Inter de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *